La fin d’année est souvent un moment propice à l’achat d’un nouveau véhicule.

Pourquoi ? car les Marques, quelqu’elles soient, font des promotions.
« Portes ouvertes », « week end d’exception », il y a forcément une opération commerciale près de chez vous. Pourquoi ? car non seulement il faut écouler les stocks mais surtout atteindre les objectifs de vente annuel fixés pour les actionnaires. Mais, même si le prix que vous voyez en consultant albikia.com, par exemple, est intéressant, il ne faut pas pour autant signer un chèque au commercial qui vous fera face mais prendre quelques précautions et se renseigner.
negocier-voiturePremier conseil donc, même si le tarif proposé est avantageux, n’hésitez pas à négocier une remise supplémentaire, car pour vendre un véhicule supplémentaire et avoir une prime supplémentaire, le vendeur est bien souvent enclin à accepter vos conditions. Ne soyez pas trop gourmand cependant. La vente ce n’est pas tout donner pour pas grand chose, c’est un juste milieu.

Deuxième conseil: si les promos sont nombreuses en fin d’année et en début d’année, c’est parce qu’il n’y a que peu de client à ce moment là. En effet, les acheteurs potentiels pensent plus à faire des cadeaux à leur famille qu’à se faire plaisir. C’est la même chose en septembre où il sera donc plus facile de négocier une option gratuite ou une baisse du prix.

Troisième conseil: faîtes jouer la concurrence !
Il y a quelques années, j’accompagnais mon père quand il allait négocier un nouveau véhicule auprès de son garagiste. Ce dernier était un peu le « médecin de famille » pour les véhicules de la famille et mon père n’a jamais pensé à aller voir ce que la concurrence pouvait lui proposer ou même voir les conditions qu’un autre garagiste de la même Marque pouvait lui proposer. Or, chaque vendeur est indépendant et donc ne propose pas la même chose qu’un autre. Si le vendeur ne peut vous proposer un meilleur prix d’acquisition, peut être peut-il augmenter le montant de reprise de votre ancien véhicule.
En plus, de nos jours avec internet, il est facile de « faire jouer la concurrence » sans bouger de chez soi.

Quatrième conseil: les options.
De nos jours, le prix à payer lors de l’acquisition d’un véhicule est variable. Certains vendeurs proposent la prise en charge de la carte grise du véhicule, proposent des « pleins » des voitures qu’ils proposent, voir même des options supplémentaires pour être sur que le client achète chez lui.

Cinquième conseil: passez par des intermédiaires.
Bien souvent pour écouler leur stock, les professionnels font appels à des « déstockeurs », qui doivent donc écouler rapidement ce qu’ils ont acheté généralement par lots.

Dernier conseil: à moins d’être dans l’urgence ( accident, vol de véhicule .. ), prenez votre temps ! L’acquisition d’un véhicule neuf ne se fait pas à la légère comme le montre les conseils précédents, et cela va vous engager plusieurs années le plus souvent.