Si vous vous intéressez au monde de la joaillerie, vous avez certainement dû entendre parler de « Baccarat ».

La ville de Baccarat

Située dans l’est de la France, à une cinquantaine de kilomètres de Nancy, cette ville a donné son nom à une cristallerie mondialement connue, grâce aux différents éléments fournis, mais aussi aux nombreux « meilleurs ouvriers de France » qu’elle a. Son savoir-faire typiquement français fait qu’à l’heure de la mondialisation, Baccarat est présent autour du monde. Il faut dire que la Meurthe-et-Moselle a donné naissance à de nombreux artistes en matière de verrerie comme Jean Daum, devenu une grande cristallerie réputée également.

Quelques grands noms de cet Art nouveau y ont été formés comme Henri Bergé et Almaric Wlater, qui travaillèrent ensemble après s’être connus. Et il y a également eu des fratries qui se sont fait connaître dans la région comme les frères Muller, verriers de talent, ou les frères Vessier.

Un peu d’histoire

En 1870, à la suite de la guerre, la ville de Nancy est rattachée à l’Allemagne. S’ensuit alors une arrivée de capitaux et de main-d’œuvre qui va permettre à la ville de prendre sa place comme un des piliers de l’art décoratif, avec l’installation de la cristallerie Daum en son sein. Les affaires se faisant, des entreprises seront créées, certaines ne survivront pas, d’autres seront rachetés, c’est le cas d’une entreprise que Daum avait aidé à se monter. Cette dernière, en situation financière délicate, est reprise par son financeur, qui ne sait pas réellement de quoi il est question. En fournissant un travail de gobeleterie ordinaire, l’entreprise a été obligée de se diversifier et de s’orienter vers la création artistique pour pouvoir continuer d’exister. Cette activité nécessite plus de temps, mais rapporte plus à la vente. Cette diversification est consécutive aux travaux d’un autre nom célèbre de la région : Emile Gallé. Après quelques années, c’est la consécration avec le premier grand prix pour la verrerie d’art de l’exposition universelle de 1900 qui revient à Daum et à Gallé.

Ce dernier est un véritable enfant de Nancy puisque toute la vie d’Emile Gallé s’est déroulée dans cette ville, de sa naissance en 1846 à sa mort en 1904. Malgré qu’il ait fondé l’école de Nancy et de par ses études avant-gardistes en termes d’évolution et de génétique dans le végétal, il est souvent étranger au grand public qui n’a pas la connaissance de ses divers travaux. Pour preuve, la citation inscrite sur la porte de son atelier « Ma racine est au fond des bois ». Malheureusement, ses prises de position lui ont causé plus de tort que de bien. Ainsi, il soutient, contre l’opinion, l’innocence de Dreyfus, ce qui provoquera un effondrement de ses ventes ainsi qu’une forte impopularité à Nancy (certains allant même jusqu’à changer de trottoir pour ne pas le croiser).

nancy artiste verrier

À découvrir à Nancy

Pour en savoir plus sur l’histoire de Nancy, berceau de l’Art nouveau, il faut surtout se rendre sur la place Stanislas. Élue comme une des plus belles places du monde, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et doit sa création à une volonté du duc de Lorraine, Stanislas Leszczyski, aristocrate polonais, dont elle porte le nom depuis 1831. Souvent raccourcie par les initiés en « place Stan », ce ne sont pas ses dimensions qui en font son originalité (la place des quinconces à Bordeaux est bien plus grande), mais son aménagement, elle est ornée de nombreuses dorures et de deux grandes fontaines magnifiques, et son rôle dans l’urbanisme de la cité. Si vous avez de la chance, vous pourrez découvrir un festival sons et lumières impressionnant qui s’y déroule à 360 degrés.

On ne peut parler de Nancy sans évoquer les macarons. L’origine de cette mignardise date de plus de 200 ans et a vu le jour dans cette ville de l’est de la France. L’histoire raconte que ce sont deux sœurs religieuses qui auraient été à l’origine du macaron, bien que cela soit remis en cause par d’autres faits. Néanmoins, cette pâtisserie, à base de pâte d’amande de Provence, a su tirer son épingle du jeu et est désormais appréciée partout en France (et dans le Monde, avec une « redécouverte » il y a quelques années). Et si vous voulez vraiment être dans le typique, dirigez-vous donc à la Maison des Sœurs Macarons où vous pourrez apprécier les variétés à la Bergamote (autre spécialité locale).

Même si vous n’aimez pas trop les musées, je vous invite à faire un détour par le Musée de l’École de Nancy. Vous serez autant charmé par l’extérieur du bâtiment que par son intérieur. Ouvert seulement en 1964, on y retrouve des éléments de décoration, meubles, objets d’art, verreries, tous plus impressionnants les uns que les autres avec notamment des compositions d’Emile Gallé, d’Eugène Valin ou encore de Louis Majorelle. Ne manquez surtout pas le rez-de-chaussée qui comporte une pièce entièrement boisée, où les meubles donnent l’impression d’être incrustés au mur. Magnifique !

Dernière idée de balade, le MAN.

Soit le Musée Aquarium de Nancy. Un peu surprenant de trouver cela loin de la mer, non ? C’est ce qui fait sa beauté et son intérêt. Composé de deux niveaux, ce musée d’histoire naturelle comporte des collections zoologiques et paléontologiques ainsi que des collections vivantes. Dans ces aquariums, l’eau de mer et ses principes ont été recréés afin de pouvoir vous offrir une vue d’ensemble du monde marin.

Les espèces présentées sont originaires des eaux tropicales et représentatives de l’ensemble de cette zone. Les espèces d’eau douce sont issues de lacs et cours d’eau d’Amérique, d’Asie, d’Afrique et de Madagascar. Les organismes vivants dans l’eau saumâtre proviennent des côtes du Pacifique et de l’Asie. Les récifs coralliens sont issus de la mer Rouge, des Caraïbes, de l’Inde et du Pacifique. À noter que le MAN s’est aussi spécialisé dans le développement et les études effectuées sur les poissons électriques.

Il y a de nombreux autres lieux à visiter selon vos goûts comme le Palais des Ducs ou la porte de la Craffe, et il est rare que le voyageur n’y trouve pas son bonheur.

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid