A la une

Code de conduite pour réussir sa réunion

La "réunionnite" est un mal de bon nombre d'entreprises ... Et souvent, ces réunions répétées ne sont pas intéressantes pour tous ceux qui doivent y assister. Que ce soit le matin l’après-midi ou le soir, la réunion fait partie du quotidien des travailleurs. Et beaucoup s'accorde sur le fait que la grande majorité ne sont pas utiles et qu'elles dont perdre du temps au lieu d'en faire gaggner. Aussi, voici une infographie offerte par Wrike - outil de projet et gestion des tâches qui devrait aider ceux qui en organisent.
300
A la une

Action : comment le grand bazar s’est développé ?

Peut-être que vous recevez régulièrement dans votre boîte aux lettres le catalogue du magasin Action. L’enseigne discount vient d’ouvrir son 500e magasin en France. Retour sur l’ascension fulgurante de la firme néerlandaise dans l’Hexagone. Le grand bazar Créé en 1993, la chaîne aux magasins à l’allure de grand bazar vient tout juste d’ouvrir son 500ème magasin à Nice. En l’espace de sept ans le groupe a ouvert un demi-millier de magasins et est devenu l’un des leaders du marché. Action a généré un chiffre d’affaire de 1,5 milliards d’euros en 2018 en France, et emploie 10 000 personnes. En feuilletant le catalogue d’Action (1) ou en s’y rendant, vous pourrez vous apercevoir qu’on trouve de tout. Des décorations de Noël aux ustensiles de cuisine en passant par les cosmétiques et les jouets pour enfants. Le secret du succès de l’enseigne c’est de revendre à prix cassés les invendus de 350 marques comme Ariel, Coca-Cola ou Bic entre autres. Depuis peu, elle aussi développé ses propres marques (65 au total) afin de proposer des exclusivités et se détacher de l’image du spécialiste du déstockage. Le modèle sur lequel Action a été développé est fondé sur deux piliers principaux : l’effet de surprise et les prix bas. Le prix moyen des articles est de 1,70€ et une grande partie des références coûte moins d’un euro. A l’instar d’un grand bazar, les magasins proposent 150 nouvelles références par semaine afin d’inciter la clientèle à venir régulièrement. Le secret des prix bas Comment est-ce possible de proposer des prix aussi bas ? Le secret réside dans le nombre de magasins. Le groupe en possède 1400 en Europe répartis en France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Autriche et Pologne (2). Action passe un tel volume de commandes pour achalander ses magasins qu’il peut se permettre de négocier les prix…
300
A la une

Pourquoi les sites de paris sportifs sont devenus si populaires ?

Les sites de paris sportifs en ligne ont connu une ascension fulgurante ces dix dernières années. Il fût un temps, que peut-être les moins de vingt ans ne connaissent pas, où il fallait obligatoirement aller dans un troquet pour remplir sa grille de loto foot ou faire des paris hippiques. Ce temps est bel et bien révolu : la plupart des parieurs ne fréquentent plus le café PMU du coin mais font leurs mises en ligne. Que l’on soit pour ou contre les paris sportifs ou les jeux de hasard en général, on peut déplorer le fait que les gens ne se retrouvent plus autour d’un café ou d’une bière pour faire leurs paris. Ce rassemblement dans un lieu unique avait sans doute un rôle dans la cohésion sociale ainsi que dans la mixité et le brassage de la population. Sans être « passéiste », on peut regretter l’individualisation que le numérique produit dans notre société. Mais, il en est ainsi de notre époque et un retour en arrière n’est sûrement pas envisageable. De nombreux métiers tendent à disparaître avec la digitalisation et le numérique mais d’autres, inconnus jusqu’à présent, se développent. Paris sportifs en ligne Le développement des bookmakers en ligne est une belle illustration du changement de société que l’on est en train de vivre qui est aussi importante que la révolution industrielle de la fin du XIXème siècle. Plutôt que de devoir s’habiller pour descendre au café remplir sa grille, il suffit de rechercher sur un moteur de recherche : « paris sportifs » et tomber sur un site comme Bet777 pour pouvoir miser sur ses disciplines préférées ou se laisser tenter par des sports inconnus. La quantité de plateformes, bien qu’il arrive que certaines ne soient accessibles depuis l’étranger, ainsi que le choix des compétitions sur lesquelles on peut parier est plutôt…
300
A la une

La blockchain et le gaming

La blockchain garantit que les réseaux sur lesquels des programmes ou des informations circulent ne peuvent être détruits ou falsifiés. Cette technologie autorise par ailleurs le transfert libre des données et des droits ce qui la rend très utile et vitale dans certains domaines d’activité comme l’économie de partage, la finance, la gestion ainsi que dans le transport de marchandises. Ses perspectives d’utilisation semblent infinies, bien que pour le moment elles se limitent aux transactions de réseaux P2P dans le cadre d’échanges de crypto-monnaies comme le Bitcoin ou l’Ether. Depuis peu, la blockchain intéresse fortement l’industrie du gaming. L’industrie du gaming L’industrie du jeu vidéo a pris un essor considérable ces dernières années. L’une des raisons principales de cet engouement auprès du public est imputable au fait que l’industrie du gaming suis de très près les évolutions technologiques et parfois les devance. Parmi ces évolutions, la blockchain a une place de choix. Plusieurs industriels du gaming sont en train de développer des jeux basés sur cette technologie. C’est le cas, par exemple, d’Ubisoft qui projette de bientôt d’intégrer la blockchain dans l’un de ses prochains jeux. A ce stade, il est tout à fait légitime de se demander quel sera l’apport de la blockchain dans le gaming ? Est-ce vraiment nécessaire ? Gagner la confiance des joueurs Les premières expérimentations de la blockchain dans le gaming datent de 2014 lorsque le public a commencé à gagner de l’argent avec Huntercoin ou Cryptokitties qui ont fait un véritable carton. L’élément clé qui a rendu la blockchain populaire dans le gaming, comme ce fût aussi le cas sur les casinos en ligne du type betFIRST Casino, c’est l’impossibilité de modifier les données par qui que ce soit. Ce facteur, à lui seul, établi une véritable confiance sur toute la chaîne qui s’étend des éditeurs…
300
A la une

Faut-il encore croire les informations ?

Cela fait déjà quelques semaines que je me pose cette question. La base-line de ce site est "l'info autrement", car depuis sa création, j'ai toujours fait en sorte que les articles qui y sont proposés ne soient pas des textes que l'on peut lire ailleurs. J'ai tellement vu de sites reprenant mot pour mot des dépêches d'agence sans apporter de valeur ajoutée à l'information proprement Ce défaut que je voyais dans les medias traditionnels s'est transposé dans le monde numérique l'info au buzz artificielAvec l'émergence des infos sur le web, on a eu le droit à quelques dérives, notamment en voulant chercher le sensationnalisme, le buzz à tout prix. Que ce soit pour l'actu des people ou pour des news sur le sport, il faut faire du clic, malheureusement. Je sais que je ne suis pas le site le plus lu, ni le plus commenté... mais je sais qu'en quittant i-Actu, le visiteur n'aura pas perdu son temps. Je ne suis heureusement pas le seul à réfléchir comme outre, les medias, quels qu'ils soient, ont bien pris conscience du problème auquel ils étaient confrontés et nombreux sont ceux à avoir mis en place des procédures de "fact checking", en se regroupant même parfois. De plus, comme les informations se distillent désormais sur les réseaux sociaux, Facebook s'est associé avec des titres de presse pour que le travail de vérification soit effectué et indiqué aux abonnés du réseau 'ai eu la chance de rencontrer des journalistes réputés, et l'un d'entre eux m'a avoué (il y a plus de 10 ans déjà) qu'avant une dépêche de l'AFP était vérifiée, contrôlée, alors que dorénavant, on prend l'info comme vraie et on n'y rajoute rien qui demanderait du travail. C'est d'ailleurs ce que l'on a pu voir avec la récente affaire du vrai faux…
300
A la une

Utiliser des modèles de gestion de projet

Un projet est une activité temporaire qui a une date de début et de fin. Et pour le mener à bien, il y a des étapes à respecter. Et pour ne pas avoir à réinventer la roue, il y a des modèles de gestion de projet que l'on peut utiliser et qui offrent de nombreux avantages comme l'indique cette infographie offerte par Wrike - outil de planification de projet libre
300
A la une

Les démarches pour devenir entrepreneur et réussir

Devenir entrepreneur est une voie de plus en plus empruntée par les personnes qui rêvent de liberté. Vous souhaitez vous aussi devenir votre propre patron en fondant votre entreprise ? Découvrez les démarches à entreprendre et profitez des conseils qui suivent pour réussir. Êtes-vous prêt pour devenir entrepreneur ? Avoir sa propre entreprise est le sujet de beaucoup de fantasmes. On visualise de nombreux avantages : liberté géographique, réussite financière, etc. Toutefois, au-delà de cette image sublime de l'entrepreneuriat, se cachent diverses difficultés auxquelles vous devrez faire face. Ainsi, avant de vous lancer dans les démarches administratives, commencez par vous poser les bonnes questions. Être entrepreneur est en effet risqué, et ce n'est pas tout ce qui s'y lance qui réussit. Alors, êtes-vous prêt à investir énormément de temps dans votre projet durant des mois sans garantie de résultat ? Au départ, vous pourriez être amené à travailler 75 heures par semaine, voire plus. Êtes-vous prêt aussi à investir financièrement dans votre projet ? Êtes-vous patient ? Sachez que les résultats de vos efforts ne sont pas immédiats. Il vous faudra attendre des mois pour obtenir les premiers résultats que vous convoitez. Trouver la bonne idée de business Vous savez ce qu'est être entrepreneur implique et vous êtes prêt à vous lancer ? Maintenant, trouvez la bonne idée d'entreprise. C'est le premier élément de réussite de votre business. Cherchez une activité qui correspond au désir de votre audience et qui vous permet en même temps d'atteindre l'objectif que vous vous êtes fixé. Trouvez une niche dans laquelle investir. Pour cela, prenez en compte l'intérêt que vous avez pour l'activité que vous souhaitez lancer. Pour réussir, il est important que vous aimiez les tâches que vous serez amenés à effectuer. Ensuite, vous devez évaluer vos compétences. Si vous maîtrisez votre domaine…
300
A la une

Economiser sur son assurance vie grâce à internet

C'était un des placements préférés des français il y a quelques années, et même s'il a perdu de l'intérêt c'est toujours une option intéressante. Acheter son assurance vie en ligne permet en effet d'économiser comparer à ceux qui est proposé par les agences physiques. Car, comme souvent, le web permet de réduire certains frais et offrent ainsi certains avantages. De nombreux courtiers se sont ainsi spécialisé dans ce domaine, comme, par exemple, InfoPrimes. Spécialisé en hypothèque et en en assurance vie, cette entreprise propose notamment un comparateur destiné à vous aiguiller vers la meilleure offre. Car, comme tout placement financier, l'assurance vie est destiné à faire fructifier l'argent qui y est déposé ... soit pour en profiter soi même, soit pour en faire profiter la personne de son choix. Dans ce cas, ce n'est qu'à la mort du souscripteur que l'argent sera versé au bénéficiaire, c'est à dire la somme déposée agrémentée des bénéfices engendrés par ce placement. Il faut donc choisir une assurance vie qui tienne la route, et rapporte plus qu'elle ne coûte, ce qui n'est pas toujours évident quand on ne s'y connait pas ... c'est pourquoi les comparateurs sont des sites à prendre en considération. Les agences en ligne ne sollicitent pas d’autant de ressource que les agences physiques. Elles ne disposent pas de personnel humain et n’ont pas de structure physique. Elles sont à la disposition à toute la clientèle depuis internet et proposent leurs services en ligne. Toutes les opérations sont donc réalisées en ligne, ce qui permet de réduire considérablement la consommation en papier. Ainsi, les agences en ligne n’imposent pas à leurs clients tous types de frais des prestations et de services. Les produits sont plus accessibles, et à des prix abordables. Opter pour une assurance vie vous permettra donc d’économiser votre…
300
A la une

5 manières de découvrir Arles

Située dans le département des Bouches-du-Rhône dans le sud-est de la France, la ville d’Arles avec ses petites ruelles typiques est un lieu propice à la flânerie. Deuxième ville au monde en termes de concentration de monuments romains, vous pourrez parcourir la ville en vous imaginant en centurion, muse ou gladiateurs. Voici 5 lieux et manières de découvrir la ville ! Pour une visite historique : l’amphithéâtre romain Ce monument datant de près de deux millénaires est l’édifice le plus visité de la ville. Pouvant alors recevoir 21000 spectateurs, il accueillait les fameux jeux romains qui fascinent encore aujourd’hui et font partie intégrante de l’imaginaire collectif. Réhabilités au XIXème siècle après une phase de fortification au Moyen-âge, ils sont aujourd’hui le théâtre de reconstitutions historiques, d’évènements sportifs et de tauromachie ce qui leur vaut leur nom usuel contemporain d’arènes. C’est un lieu qu’il ne vous faudra pas manquer, surtout si vous êtes un amoureux d’histoire. Pour les fleur bleues : découverte des champs de lavande Visitez la région d’Arles et ses merveilles via l’exploration de ses champs de lavande. Vous pourrez déambuler au milieu des marchés traditionnels en plein air qui vous raviront par leurs couleurs et parfums enivrants. Vous visiterez le village de Roussillon ou de Sault (selon la floraison des champs) et pourrez découvrir le savoir-faire de la région via ses boutiques traditionnelles. Passage obligé par Gordes, classé plus beau village de France et par le Musée de la Lavande où vous pourrez percer le secret de la fabrication d’huile essentielle de lavande. Si après tout ça vous n’avez pas envie de chanter « Ce rêve bleu »… Pour les amateurs de nature sauvage : le Parc Régional de Camargue Source : Pixabay Décor de carte postale en pleine nature, le Parc Régional de Camargue vous accueille pour une randonnée à…
300
A la une

Bourse : Comment Monter sa propre Plateforme de Trading ?

L'équipement trader en bourse est souvent impressionnant pour les débutants, un PC trading se composant notamment la plupart du temps d'un minimum de trois écrans. Si l'on peut acheter directement une telle station de trading occasion ou neuve, on peut également la monter soi-même. Mais comment déterminer la bonne configuration PC pour trader ? Explications. Connaître ses Besoins Avant tout setup trading, il convient d'abord de bien connaître ses propres besoins en fonction notamment de son style de trading. Le scalper et le swing trader n'ont en effet pas les mêmes besoins en termes de station trading. Le scalping consistant en des transactions nombreuses et ultra rapides, le scalper doit privilégier une grande vitesse d'exécution, avec un bon processeur, tel que i7 7ème génération minimum, une mémoire vive importante (DDR4) et un écran trading présentant un taux de rafraîchissement élevé (120 hz). Le swing trader, lui, passe beaucoup plus de temps devant ses écrans. Il a donc besoin d'un affichage optimisé, avec des écrans Full HD branchés en Displayport (ou à défaut en DVI) et un filtre bleu pour le confort. Choisir ses Composants Examinons maintenant les différents composants à prendre en considération dans le montage de son bureau de trading. Le Processeur (CPU) Le processeur joue un rôle capital dans la vitesse d'exécution de l'ordinateur de trading. Celle-ci a notamment un rôle-clé pour le scalper, dont la stratégie repose sur la rapidité d'exécution de ses transactions. Un processeur i7 de 7eme génération est un minimum. La Carte Mère La carte mère est le composant principal de l'unité centrale ; c'est elle qui gère les autres composants. Elle doit donc être choisie soigneusement et être notamment la plus récente possible afin d'être compatible avec les autres composants. Une carte mère trop ancienne risque en effet de ne pas reconnaître des…
300