milk screen alcootest maman lait maternel enfant alcool Boire ou conduire, il faut choisir. Boire ou avoir un enfant, il faut choisir aussi !

Aussi, voilà qu’arrive en France le premier « alcootest » pour lait maternel.
Il faut savoir, notamment, que la consommation d’alcool chez la femme enceinte est une cause fréquente de malformations congénitales, de perturbations du développement et de la croissance et de troubles du comportement. Pour les mamans qui auraient occasionnellement craqué pour un verre, et qui allaitent, il existe donc désormais une possibilité de savoir si leur lait est « alcoolisé ». Comment çà marche ?
C’est tout simple : une goutte de lait sur une bandelette et quelques secondes plus tard, on sait automatiquement si le lait contient un taux d’alcool dangereux à la santé du bébé. Le distributeur indique qu’il ne désire pas inciter les jeunes mères à boire de l’alcool mais plutôt les déculpabiliser si, exceptionnellement, elles trempent leurs lèvres dans un verre.

Une bonne initiative même si la meilleure solution de ne pas « contaminer » l’enfant est de ne boire aucun verre d’alcool … tout au moins le temps de l’allaitement. Disponible via ce site.