anniare inversé numéro téléphone smartphone portable mobileBientôt la fin des annuaires inversés ?
L’annuaire inversé est un service, comme celui qu’on peut voir ici, qui offre bien des avantages. Vous pourriez donc retrouver aisément le nom d’un titulaire à partir de son numéro de téléphone, ou encore identifier un contact associé à une personne dont vous connaissez déjà le nom.

De quoi s’agit-il ?

C’est avant tout une grande base de données qui vous permet d’obtenir énormément d’informations sur autrui à partir de son numéro téléphonique. C’est également une plateforme qui vous donne la possibilité d’identifier la personne à qui appartient un numéro de téléphone en peu de temps. Dans bien des cas, l’annuaire inversé vous permet d’éviter des situations pour le moins embarrassantes. Vous pouvez accéder à ce service depuis votre mobile ou directement via votre ordinateur. Dans les deux contextes, la marche reste la même. Vous vous rendez dans un premier temps, sur la page web du prestataire. Ensuite, vous tapez le numéro sur lequel vous désirez obtenir des informations dans la
barre de recherche de l’outil, et, en un clic, vous retrouvez tous les détails dont vous avez besoin.

La communication de vos coordonnées

La mise en place de l’instrument exige la collecte d’une grande quantité d’informations. Cependant, ce besoin de réunir dans l’annuaire inversé des données sur autrui pose de plus en plus des questions de sécurité liées à la vie privée. Que ce soit pour vous protéger en rendant vos coordonnées accessibles ou non, le débat s’est ouvert aussi bien sur la scène publique que dans les conversations privées. De toute façon, l’avenir de cette prestation réside dans le fait de communiquer ses coordonnées, aussiconfidentielles qu’elles soient.

Un avenir controversé à la suite d’une affaire en justice

Malgré les nombreux succès de cet outil auprès des professionnels et des particuliers, il semblerait que l’avenir de ce service soit incertain. Et pour cause, l’annuaire inversé soulève le problème de la protection de la vie privée des détenteurs de numéro de téléphone.
En effet, le débat sur la vie privée a été relancé, depuis qu’un différend a opposé la société EDA qui propose un service d’annuaire en Belgique à des entreprises situées au Pays-Bas, dont l’opérateur de télécommunication Vodafone. Une situation qui sert désormais de jurisprudence en la matière et qui est susceptible d’entraîner peut-être la fin de ces services fortement appréciés pour lutter contre les
escroqueries téléphoniques. Vous pouvez consulter les détails juridiques de cette affaire sur cette page.

L’annuaire inversé est à défendre malgré tout

Aujourd’hui, le service est donc menacé en raison de ces préoccupations relatives à la protection de données personnelles. Pourtant, il reste un moyen efficace et rapide pour retrouver des informations à partir d’un nom ou même avec un simple numéro.

En dépit de tous ces problèmes, ce service demeure très utile. Il peut servir dans bien des situations, dont les plus courants :
 Quelqu’un dont vous ne savez rien vous harcèle
 Vous avez perdu tous vos numéros et ne voulez pas demander qui est au bout du fil,
 Vous ne souhaitez pas répondre à un coup de fil sans connaître votre interlocuteur ; l’annuaire inversé constitue la solution idéale.

Vous remarquerez donc que ce service constitue ainsi un outil adéquat pour lutter contre les arnaques
téléphoniques organisées à partir de numéros de Service à Valeur Ajoutée (SVA). Elles sont nombreuses et gonflent vos factures trop souvent.
Il reste à adopter des mesures pour garantir la vie privée des abonnés. L’une des voies à exploiter serait par exemple de lier l’utilisation des services téléphoniques à la possibilité que les détails puissent être accessibles via un annuaire.
Au-delà de tout, c’est un excellent moyen de se protéger contre toutes sortes d’actions malveillantes exécutées via le téléphone.