Eh oui, élément important de chaque être humain, c’est souvent une composante de notre corps dont nous prenons le moins soin.

Pourtant, comme on a l’habitude de le dire en matière de réseautage, si nous avons deux oreilles c’est qu’il est deux fois plus important d’écouter que de parler.
La baisse d’audition n’est pas uniquement lié à l’utilisation d’écouteurs pour écouter de la musique, notamment chez les jeunes mais est une maladie du troisième âge, avec notamment 2 millions de malentendants qui ont moins de 55 ans. Ce phénomène est le plus souvent liée à l’usure naturelle du système auditif. Certaines cellules de l’oreille interne perdent de leur efficacité et est donc un phénomène qui peut toucher chacun de nous progressivement. Les cellules qui traitent les plus sons aigus sont généralement les plus touchées et comme le registre de la voix des femmes et des enfants est aigu, ce sont eux qui subissent les premiers troubles auditifs.

Attention, à porter la bonne prothèse auditive après une évaluation par un audioprothésiste ! Il y a, en effet, différents types de surdité. Ainsi, la Déficience Auditive ( DA ) se classe selon 5 niveaux:
– L’audition normale lorsqu’il est question d’une perte moyenne comprise entre 0 et 20 dB,
– Les DA légères, pour une perte moyenne entre 20 et 40 dB,
– Les DA moyennes, pour une perte moyenne entre 40 et 70 dB,
– Les DA sévères, pour avec une perte moyenne entre 70 et 90 dB,
– Les DA profondes, pour une perte supérieure à 90 dB. ( pour des valeurs représentant la moyenne des pertes sur les fréquences 500, 1000 et 2000 Hz).

Une personne ayant une baisse importante de son audition peut ne pas se rendre compte de son trouble lorsqu’elle se trouve dans un milieu « calme ». Cette « presbyacousie » est identique à ce qu’est la presbytie, pour la vue. Et il faut savoir que l’oreille est en fait constitué de 3 parties bien distinctes, qu’on ne traite pas de la même façon.

L’oreille externe comprend deux parties : le pavillon et le conduit auditif externe.
– Visible de l’extérieur, le pavillon est composé d’un seul cartilage de forme complexe, ainsi que le tissu graisseux. Il focalise le son dans le conduit auditif et représente une protection physique pour le reste de l’oreille.
– L’oreille moyenne ( ou caisse du tympan ) est une petite cavité creusée dans l’os temporal. Elle est la plus grande partie de l’oreille moyenne. Recouverte d’une muqueuse, elle contient les trois petits os du corps humain : le marteau, l’enclume et l’étrier. La membrane du tympan séparant l’oreille moyenne du conduit auditif externe, elle est l’intermédiaire dans le traitement de l’onde sonore et est responsable de l’augmentation de l’intensité des ondes sonores qui arrivent et les transforme en vibrations mécaniques qui peuvent aisément se transmettre à l’oreille interne.
– L’oreille interne comprend elle deux parties. L’une est osseuse, l’autre est une membrane qui obstrue le fond du conduit auditif externe. Les deux sont nommées labyrinthes car ont une forme compliquée, et comportent trois parties : le vestibule, les canaux semi-circulaires et la cochlée. Remplie de liquide, l’oreille interne comprend des cellules réceptrices, qui reçoivent et transmettent les vibrations mécaniques au cerveau. Ces vibrations des cils sont converties en influx nerveux. Attention, ces cellules ne se renouvellent pas et leur perte est irrémédiable.