A la une

« Nous Sommes en Guerre », la série tournée pendant le confinement !

Plutôt que de se lamenter en cette période de confinement, certains ont décidé de passer à l'action. C'est ainsi le cas de Loïc Landrau et d'Emmanuel Fricero qui viennent de sortir le premier épisode d'une nouvelle série. Habitués des caméras, ces deux professionnels ont uni leur talent pour proposer "Nous Sommes en Guerre", une websérie disponible chaque samedi sur Youtube. Tourné avec les moyens du bord, c'est à dire des moyens très limités puisqu'interdiction de sortir, cette série met en scène Stana Roumillac ( vu dans la série "Un si Grand Soleil" sur France 2 ou dans "le Lion" (le denrier film de Dany Boon avec Philippe Katerine ), Mélody Banquet, Sébastien El Fassi, Morgane Talbot.
300
A la une

« Kinder Cards » va débarquer en Avril en France

Du moins, c'est qui est prévu mais vu la situation de confinement, il se pourrait bien que ce lancement de nouveau produit soit reporté. Car oui, c'est bien un nouveau produit de Ferrero que vous retrouverez prochainement dans vos magasins. Lancé déjà dans d'autres pays européens, les ventes ont été au rendez-vous de ce nouveau "snacking" de Kinder. Ce premier biscuit de la célèbre Marque bien connue des enfants ( mais pas que ... ) est composé de deux gaufrettes croustillantes, l'une au lait et l'autre au cacao, et ne fera que 7 mm d'épaisseur. L'intérieur du gâteau sera composé d'un cœur fondant qui reprendra le goût du chocolat Kinder. 2,10 euros pour un paquet de 5 sachets et 3,99 euros pour un paquet ( familial, LOL ) de 10. Testé dans certains grandes villes françaises, les retours ont été plus qu'encourageant puisqu'un taux de réachat de 43% a été constaté, ce qui est un pourcentage élevé pour un tel produit. En forme de carte à jouer et censés ne pas s'émietter ni fondre malgré la présence du chocolat à l'intérieur, ces "Kinder Cards" sont destinés principalement aux 4-10 ans pour qui le biscuit correspond aux besoins du goûter. Nul doute que les distributeurs auront à coeur de mettre en avant ce nouveau produit qui devrait contribuer fortement à leur chiffre d'affaires.
300
A la une

Quels sont les risques de la digitalisation des avions ?

Alors que la compagnie Ethiopian Airlines célébrait il y a quelques jours le premier anniversaire du crash du vol ET302, en rassemblant les proches des victimes pour une cérémonie sur les lieux de l'accident, profitons de ce moment pour réfléchir à la sécurité aérienne en Afrique et à l’international. Comme un dirigeant de l’industrie aéronautique l’indiquait récemment, la tolérance au risque n’est plus la même que celle d’il y a quarante ans. Un niveau de sécurité inédit qui ne cesse de s’améliorer L’année dernière, le crash de Lion Air suivi de celui d’Ethiopian Airlines, cinq mois plus tard, a suffi pour immobiliser tous les Boeing 737 Max 8. Le signal est clair : le niveau de sécurité des avions se doit d’être sans reproche. Lorsque l’on observe les chiffres, on comprend mieux cette affirmation. En 2018, il n’y a eu que 0,14 accident mortel par million de vols. Difficile d’améliorer une telle statistique. Et pourtant… Les dirigeants des manufacturiers se voient dans l’obligation constante de revoir la sécurité des avions, du câblage à l’équipement électronique, et même jusqu’aux roulettes des chariots afin de protéger les passagers. Alors, bien que le taux d’accidents mortels ait baissé en moyenne de 9 % par an, ces trente dernières années, rien ne viendra ralentir la recherche pour améliorer la sécurité aérienne. L’autonomisation des avions L’augmentation constante du nombre d’avions dans le ciel oblige les industriels à autonomiser de plus en plus leurs avions. Afin d’éviter les accidents, le partage d’information entre tours de contrôle et appareils dans le ciel, revêt une importance de premier plan. La Commission européenne a même mis en place une réglementation qui obligera les centres européens de contrôle aérien de s’équiper de la technologie « Trajectoire 4D » d’ici 2025. Mais cette digitalisation a ses risques. Aujourd’hui, on doit prendre en compte la…
300
A la une

Si Vous Voulez Garer Votre Véhicule et Prendre l’Avion, Une Solution Ici !

C'est souvent un gros poste de dépense, que ce soit au quotidien ou lors des vacances: le parking ! Et c'est vraiment un gouffre financier lorsque l'on doit laisser son véhicule stationné et prendre l'avion. Mais heureusement, il existe une solution pour remédier à cela, c'est l'info de cet article. Des petits "malins" ont créé leur business en sa basant sur les prix exhorbitants de ces parkings situés près des aéroports. Comment cela est-ce possible ? Tout simplement parce que vous ne vous garez pas près des aéroports mais en périphérie ... où le prix du mètre carré est forcément moins cher ! Ainsi, le prix parking aeroport nantes devient abordable. Et là, question : ok, je paie moins cher mais, je me gare plus loin mais avec mes valises je fais comment ? Réponse: pour vous conduire ( ou revenir de )jusque l'aéroport, un service de navette est mis à disposition. Comprise dans le prix du parking, c'est la solution la plus prisée par les voyageurs qui utilisent ce service. Lors de votre départ, vous vous rendez au parking et la navette effectue votre transfert vers l'aéroport une fois que les derniers détails administratifs ont été réglés. Le trajet prend environ dix minutes. Au retour, la navette vous ramènera au parking où vous pourrez récupérer votre véhicule. Mais il y aussi la solution du voiturier, qui s'occupera de garer votre voiture et de vous la ramener. Il suffit de vous rendre à l'aéroport le jour du départ et un voiturier vous y attendra. Vous lui remettez alors vous clés et c'est lui qui va s'occuper ensuite de votre véhicule. Il le conduit alors jusqu'au parking où il le stationne en toute sécurité. A votre retour, il suffit d'appeler le service concerné pour qu'un voiturier vous ramène votre véhicule à…
300
A la une

L’assurance temporaire, de plus en plus à la mode

Depuis quelques années déjà , les consommateurs ont pris l'habitude de payer en mensualité. Que ce soit pour le gaz ou l'électricité, et même les impôts, si la facturation se fait à l'année, le réglement est échelonné ainsi dans l'année. Et c'est aussi possible de le faire bien entendu pour les assurances, de maison, d'appartement ou de véhicule. Mais parfois, on a besoin d'une assurance temporaire et on ne veut pas s'engager obligatoirement pour un an. Et il existe désormais une solution à cela. En effet, des compagnies, comme , proposent une solution adaptée au(x) besoin(s) de chacun. De quoi s'agit-il très exactement. Tout simplement, de l'assurance temporaire. Voyons ci-après ce que c'est, comment çà marche et quel est le tarif de ce nouveau mode de consommation. Au départ, on pourrait penser cette solution comme loufoque mais elle est loin de l'être. En effet, l'assurance temporaire est principalement destiné à ceux qui ont un véhicule peu utilisé, remisé dans un lieu sécurisé et privatif. Ceux qui ont vu leur assurance classique suspendu ou résilié, ceux qui sont dans l'attente de pouvoir souscrire un nouveau contrat, ceux qui voyagent dans un pays non couvert par leur assurance habituelle ou encore en cas d'importation d'un véhicule étranger doté d’une immatriculation temporaire et en attendant le certificat d’immatriculation définitif. Bien entendu, les mêmes garanties que pour un contrat classique sont proposées. Mais il faut savoir que plus la garantie est courte et plus il esta difficile d'obtenir d'autres garanties que la responsabilité civile obligatoire. En effet, les assureurs préfèrent se prémunir des petits malins qui achètent une voiture pour une semaine, et qui se la vont "subtiliser" rapidement comme par hasard, en ayant souscrit des garanties qui obligeraient l'assureur à rembourser plus qu'il n'a reçu. Ainsi, couvrir votre voiture neuve en “tous risques”…
300
A la une

Amazon Dating, un site pour la Saint Valentin ?

Bientôt le 14 février, la fête des amoureux ... Une journée très difficile à vivre pour ceux qui ne sont pas en couple. Voilà peut-être la solution: Amazon Dating ! Sr ce site, des célibataires "chauds", jeunes et vieux, avec une livraison gratuite d’une heure via Prime. Les prix varient de 4,99 $ si vous désirez obtenir Zach, 18 ans, à 299,99 $ pour une relation avec Rizky, 26 ans. L'urgence est également de mise avec Teddy, 87 ans,qui n'est disponible qu'en un exemplaire. Chaque personnalité est commenté, celui-ci garde le contact avec ses ex-, celle-ci ne répond pas aux SMS ... Que l'idée de ce site vous plaise ou vous offusque, sachez que c'est un site parodique, même s'il reprend le "design" du grand site de commerces, et qu'il n'y a donc pas de vrais personnes à acqérir ! ;-)u
300
A la une

Un chien agent de la circulation

Voilà ce qu'on peut nommer un "chien policier". Plus précisément, un agent de la circulation. Depuis quelques jours, à Batoumi, en Géorgie, un chien a un comportement très particulier pour le plus grand bonheur des enfants notamment. En effet, l'animal stoppe le voitures afin que les piétons puissent traverser en sécurité. Et attention à celui qui ne comprend pas l'ordre imposé ! Ce chien errant a été adopté par la population, et une niche lui a été construite ainsi que de la nourriture fournie afin qu'il continue longtemps son ouvrage, que je vous laisse découvrir.
300
A la une

La Sortie de Route au Monte Carlo du Champion du Monde des Rallyes

Âmes sensibles s'abstenir ! Car la video qui suit va en remuer certains ! La scène a eu lieu ce vendredi au cours de la 4ème spéciale du Rallye de Monte Carlo. Ott Tänak, champion du monde en titre, a fait une sortie de route impressionnante. Sa voiture est sortie de route à très haute vitesse sur une route à flanc de montagne et a dévalé la pente sur plusieurs dizaines de mètres avant, enfin, de s'arrêter. Nous vous proposons de vivre la scène de l'extérieur du véhicule mais également de l'intérieur: Et c'est un quasi miracle puisque ni le pilote, ni son copilote n'ont subi de dommages contrairement à ce que l'on pourrait criandre en voyant l'état du véhicule !
300
A la une

Cryptomonnaies : l’offre sur les marchés à terme continue de s’étoffer

Pour certains spécialistes, l’année 2019 n’a pas été favorable aux cryptomonnaies. Même si les valeurs n’ont pas particulièrement grimper, cela aurait cependant été l’occasion de préparer l’univers de la blockchain. Des nouveaux produits dérivés Bitcoin sont échangeables, tandis que les membres de la cryptosphère avancent des raisons de croire à une année faste en 2020. Le souhait des traders du CME a été exaucé Le CME, ou Chicago Mercantile Exchange, vient d’être autorisé, par les régulateurs, à échanger de nouveaux contrats à terme adossés au Bitcoin. Ces nouveaux produits dérivés, les Futures, s’échangent depuis le 13 janvier 2020. Cela fait suite aux annonces du CME en termes d’objectifs, en novembre 2019. Le CME est une bourse spécifique pour les produits dérivés que sont les contrats à terme, proposés sur divers actifs comme les matières premières, les actions ou les cryptomonnaies. Le lancement des options à terme Bitcoin intervient en réponse à un attrait grandissant des particuliers pour les cryptomonnaies. Le 8 janvier, les analyses chiffraient les volumes d’options à terme Bitcoin au-dessus de 20 milliards de dollars. Le Chicago Mercantile Exchange est la troisième structure autorisée à proposer ce type de produit dérivé, après Bakkt et FTX. Un regain de popularité du Bitcoin en 2020 Depuis début janvier, le Bitcoin a grimpé de 20 %. Les analystes du marché pensent que la plus célèbre des cryptomonnaies devrait connaître un regain de popularité en 2020, et viser un public plus large. Le Bitcoin apparaît de plus en plus comme une valeur refuge face aux mouvements macroéconomiques. Le conflit entre les États-Unis et l’Iran, par exemple, aurait amené les investisseurs à s’orienter vers le Bitcoin. Les capitaux auraient tendance à se tourner vers la cryptomonnaie en 2020. Pourquoi s’intéresser aux cryptomonnaies en 2020 ? Tout le monde connaît le Bitcoin. Faisant office de…
300
A la une

Créer son appli en 2020 : quelles tendances suivre de près ?

La création d’une application mobile est à la portée de tout entrepreneur du digital, à condition de trouver la bonne idée. En 2019, le marché de l’appli mobile a été marqué par une augmentation des dépenses des consommateurs à hauteur de 20 %. 2020 est donc le moment idéal pour se lancer dans l’aventure. Voyons quelles sont les tendances à suivre pour connaître le succès cette année. Une dynamique à la hausse pour les applications mobiles La société App Annie, experte de l’analyse des données mobiles, a sorti ses prévisions pour le domaine des applis mobiles en 2020, et fait le bilan de l’année qui vient de s’écouler. En 2019, les dépenses sur l’App Store et le Play Store ont connu une grande croissance, qui devrait continuer en 2020. Les clients ont dépensé près de 90 milliards de dollars sur les deux marchés. Le montant devrait atteindre 105 milliards de dollars en 2020. Si vous avez le projet de créer votre appli, c’est le moment de sauter le pas. Et s’il vous manque certaines compétences, n’hésitez pas à faire appel à une agence de développement web. Les secteurs qui ont le vent en poupe L’entreprise App Annie, après avoir exposé son optimisme pour 2020, a constaté une dynamique particulièrement forte du côté de certaines catégories d’applis. Voici les secteurs où investir en priorité cette année. La vidéo en ligne En 2020, App Annie table sur 674 milliards d’heures passées par les consommateurs à utiliser leur smartphone pour regarder des vidéos en streaming. À côté des géants comme Youtube ou Netflix, des concepteurs innovants commencent à tirer leur épingle du jeu en proposant un contenu unique. Pour réussir dans ce domaine, il est en effet nécessaire de mettre en place des formats nouveaux, afin d’attirer et de fidéliser la clientèle. Les…
300