A la une

Comment choisir le bon ornement funéraire ?

Lorsqu'un décès survient, de nombreuses interrogations apparaissent, comme par exemple celle de savoir si le défunt va être incinéré ou enterré ? Même si le disparu a laissé des dernières volontés, il n'a surement pas pensé à tout, comme par exemple le choix des ornements funéraires qui l'accompagneront dans sa dernière demeure. Or, de nos jours, comme pour d'autres domaines, il existe des sites internet comme celui de la Société Sansone qui propose divers articles permettant de répondre à tous les besoins. Du plus classique au plus contemporain, chacun peut y trouver ce qu'il désire à prix abordables. En matière de vases par exemple, il existe différents modèles pour accueillir les fleurs : carré, boule ou trio sont trois types proposés et destinés à une tombe ou à un columbarium. Possibilité également d'opter pour des vasques, des jardinières ou pour des lanternes qui éclaireront le lieu. Bien entendu, nous retrouvons aussi les traditionnelles plaques, avec ou sans socle, en forme de parchemin, de livre ou de cœur. En ce qui concerne les urnes destinées à recueillir les cendres de l'être disparu, elles peuvent être unies ou à motifs ( Sansone Origine propose un large choix de motifs à découvrir sur le site internet). Comme vous le lisez, le choix est large en termes d’ornement funéraire et il est vrai que l'on peut être pris au dépourvu si on n’y réfléchit pas avant d'en avoir besoin. D'autant plus qu'il est également possible de personnaliser certains détails en mettant en avant la passion d'une personne avec un ornement ballon de football, par exemple.
300
Divers

Bien-être en entreprise : pourquoi et comment l’améliorer ?

L’amélioration du bien-être au travail est une notion apportée par les startups, un modèle de plus en plus repris à l’heure actuelle par les PME et les grandes entreprises, qui ont compris les enjeux relatifs aux conditions de travail des salariés. Preuve de cette prise de conscience, on retrouve aujourd’hui des indicateurs de bien-être en entreprise, ainsi que des « Chief Happiness Officers », permettant ainsi d’imposer progressivement des conditions plus adaptées aux besoins des employés. Pourquoi et comment améliorer le bien-être au travail ? Explications. Pourquoi améliorer le bien-être au travail ? Si l’amélioration du bien-être au travail est avant tout une démarche visant à apporter satisfaction aux salariés, celle-ci entraîne également des conséquences positives au sein de l’entreprise. En effet, on constate un regain de productivité, ainsi qu’une réduction du turnover. D’autre part, améliorer les conditions de travail permet de fédérer les employés, de créer un sentiment d’appartenance, renforçant la loyauté et la fidélité. Aller au-devant des besoins des collaborateurs Pour améliorer le bien-être des salariés au travail, l’entreprise se doit d’anticiper leurs besoins, en termes d’équipement notamment. Aussi, on veillera à investir dans des sièges et des bureaux ergonomiques, dans du petit matériel et dans des accessoires permettant de créer des conditions de travail plus agréables. Pour générer un sentiment fédérateur, pourquoi ne pas personnaliser ces équipements aux couleurs de l’entreprise ? L’environnement de travail, pour améliorer le bien-être en entreprise Penser l’environnement de travail autrement, voici un concept lancé par les startups et massivement repris par les PME et les multinationales. En créant des espaces ouverts, propices aux échanges et à la transparence, en végétalisant les bureaux et les salles de réunion et en investissant dans du matériel approprié, les chefs d’entreprise interviennent directement dans l’amélioration des conditions de travail des salariés. Permettre la personnalisation des bureaux, voici également une excellente…
300
A la une

5 conséquences bénéfiques de la réalité augmentée sur l’industrie

La réalité augmentée n’est pas qu’un gadget amusant pour explorer le monde et capturer des Pokémons. Effectivement, les solutions de ce genre sont de plus en plus nombreuses à faire irruption dans le monde de l’industrie. Depuis quelques années, la réalité augmentée boost massivement l’industrie et voici donc 5 conséquences bénéfiques. Effacer la frontière entre conception et création Avant l’arrivée de la réalité augmentée, le département de la conception et celui de la création devaient communiquer en permanence lors du développement d’un nouveau produit. Un produit devait faire d’innombrables allers-retours entre les deux pour que les problèmes qui avaient échappé au concepteur puissent être résolus. La réalité augmentée permet d’effacer la frontière entre les deux départements et de gagner du temps en révélant immédiatement les problèmes de conception. Gagner en productivité Si le magazine Actualité Informatique a récemment évoqué les transitions de nombreuses entreprises vers la réalité augmentée, ce n’est pas un hasard. Ce genre de solution permet de gagner en productivité en permettant à l’employé de disposer d’une vision plus large de la situation et des problèmes. Ainsi, l’employé est constamment assisté par les logiciels de réalité augmentée qui lui permettent alors d’identifier facilement chaque problème et sa solution. Améliorer et faciliter l’apprentissage Pour les entreprises et les employés, l’un des plus gros avantages de la réalité augmentée, c’est qu’elle permet de faciliter l’apprentissage. D’abord, la production d’exercices en réalité augmentée permet de faire progresser plus vite l’apprenti. Ensuite, cette solution offre une meilleure indépendance à celui qui apprend et permet de conserver la productivité de la chaîne. Enfin, la réalité augmentée accompagne parfaitement l’apprentissage continu des employés. Proposer une meilleure sécurité La réalité augmentée a une conséquence inattendue pour certains : elle renforce la sécurité sur les chaînes de production. Pourquoi ? Parce que ces environnements sont extrêmement sensibles et…
300
A la une

L’écologie au service de la grande distribution

La préservation de l’environnement et une attitude de consommateur plus vertueux sont des notions qui commencent à trouver un écho auprès du grand public. Bien qu’il reste énormément à faire, surtout lorsque l’on constate les décharges sauvages et la quantité de plastique déversé dans nos océans, on constate une prise de conscience généralisée. Celle-ci est plus marquée dans la catégorie socio-culturelle que les médias appellent les « jeunes ». Comme si, soit dit en passant, les plus anciens d’entre nous n’étaient pas concernés par le sujet. Pourtant, il y a quelques temps on ne prenait pas l’avion pour faire un week-end à Barcelone ou à Rome, cela coûtait trop cher. Les « jeunes » le font sans se poser de questions sur l’impact carbone que cela produit sur la planète… Parfois, il existe des contradictions que les journalistes et politiques n’osent pas pointer pour ne pas perdre de lecteurs ou des électeurs potentiels. Il semblerait qu’actuellement la jeunesse soit la cible et que le bien-être de la planète soit le thème qui peut le mieux les accrocher. Cette appétence pour l’écologie de la part de notre jeunesse n’a pas échappé à la grande distribution, qui commence à changer ses stratégies marketing et publicitaires. Prospectus et catalogues digitaux Quel moyen utilisent les jeunes pour s’informer de nos jours ? Réponse facile : le smartphone. Ils sont de plus en plus nombreux à consulter leur téléphone portable pour avoir accès à l’information. La grande distribution commence donc à évoluer avec les modes de consommation, principalement chez les jeunes urbains. Plutôt que d’inonder les boîtes aux lettres des villes de catalogues et prospectus, les distributeurs se tournent vers le digital. C’est l’option que la chaîne Aldi a choisi pour faire la promotion de ses produits et faire bénéficier à ses clients des meilleures offres. Procéder de la sorte permet…
300
A la une

Le Faisceau Hertzien au service de l’Education Nationale

Désormais, une grande majorité des personnes qui regardent la télévision reçoivent ces chaînes par internet. Que ce soit par ADSL ou par fibre, la consommation télévisuelle numérique a poussé à l'abandon des très anciennes antennes classiques, les célèbres "râteaux" que l'on pouvait voir sur toutes les habitations équipées d'un poste de télé technologie utilisait le faisceau hertzien, et c'est encore le cas dans certains endroits, mais celui-ci a de nos jours une utilisation limitée, tout du moins pour l'aspect TV. Car aussi surprenant que cela pourrait le paraître, internet se transmet désormais par ce 'est quoi le faisceau hertzien (FH) ?Il faut tout d'abord savoir qu'il existe différents types de fréquences avec un usage différent. Deux catégories permettent de les classer : d'un côté, les fréquences à rayonnements non ionisants et de l'autre celles à rayonnements ionisants (qui peuvent entraîner des modifications moléculaires de la matière vivante). Pour le wifi, ce sont les premières qui sont utilisées, et plus précisément les radiofréquences. Utilisant les infrastructures du réseau hertzien déjà en place, cette solution de déploiement du très haut débit ne demande que peu de mobilisation du génie civil, au contraire de la pose de la fibre qui demande de creuser des tranchées et de raccorder les bâtiments un à un. Les délais d'installation sont bien plus rapides, entre 3 et 8 semaines pour le hertzien en moyenne contre près de plusieurs mois pour la fibre, selon les ce mode de transmission est de plus en plus prisé, notamment dans le monde de l'éducation (public et privé) qui se doit de faire partie de la révolution numérique en marche. C'est une solution souvent préconisée pour les anciens bâtiments où l'installation d'une fibre est compliqué. En effet, même si les mairies, les Conseils Départementaux ou les Conseils Régionaux financent les équipements permettant…
300
A la une

5 idées d’entreprises écologiques

La fièvre de l’entrepreneuriat vous brûle de jour comme de nuit. Comme Sir Richard Branson, vous voyez des opportunités d'investissements à tous les coins de rues. Sauf votre empreinte carbone est d'une importance cruciale à vos yeux. Changer le monde ? Pourquoi pas ! Mais cela ne doit pas se faire au détriment de la nature. Ami écologiste, pour toi qui lis ces lignes, voici 5 façons d'entreprendre sans polluer. 1- Se lancer dans l'agriculture biologique Sans savoir pourquoi, vous avez toujours été attiré par les grands espaces. La vie en ville n'est pas pour vous. C'est l’endroit où vous vivez, où vous travaillez, où se trouvent vos proches, mais dans le fond, la nature vous appelle. Cessez de résister et suivez votre vocation. 2- Créer une entreprise de recyclage "Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme". La citation de Lavoisier n'est pas véridique qu'en chimie. Dans la vie de tous les jours, ce qui est considéré comme un déchet peut se révéler être une vraie mine d'or. Récoltez les bouteilles de verre usagées, faites-les fondre et produisez-en de nouvelles. Les déchets plastiques sont la pandémie écologique de ce siècle. Et si au lieu d'en produire de plus en plus chaque année, on réutilisait ceux déjà présents ? Collectez-les, réduisez-les en granulés et revendez-les aux entreprises environnantes à faible coût. 3- Mettre sur pied un e-commerce Certaines familles sont fièrement commerçantes de génération en génération. Si vous en faites partie, félicitations ! Vous continuez d'écrire la légende familiale en la mettant au goût du jour. Si ce n'est pas le cas, félicitations aussi ! Vous êtes un pionnier ! Moins chronophage que son équivalent offline, l'e-commerce permet de transcender les barrières géographiques. Si vous êtes doué de vos mains, vous pouvez confectionner des articles originaux et…
300
A la une

L’écologie au coeur de la vie ?

Il y a quelques semaines a eu lieu les élections européennes. Avec des résultats surprenants, qui a vu l'effondrement des partis dit "traditionnels" et la forte montée d'un parti écologiste. Il semble que ce soit les "jeunes" qui ait décidé de voter "vert". Il faut dire que la mobilité et l'environnement pèse vraiment sur la vie quotidienne. Cependant, et comme bien souvent, les décisions prises ne font pas écho auprès de ceux qui devraient les appliquer ( ou les faire appliquer ). Au delà des lois mises en place, il faut reconnaitre que de nombreuses entreprises se sont spécialisés dans le monde de l'écologie. Et l'un des premiers domaines dans lequel il faut agir est celui des déplacements. Le Concorde a ainsi été mis aux oubliettes car ils consommaient énormément d'énergie pour un bénéfice désormais limité avec l'évolution de la technologie. Et il y a un autre domaine où l'environnement est un axe de développement, c'est celui de la logistique. En effet, avec internet, on se fait tous livrer après avoir commandé sur le web sur notre site préféré. Cela nous évite de nous déplacer et donc de polluer ... mais est-ce la solution miracle pour prendre soin de notre planète ? Or stocker, entreposer, livrer des produits consomme de l'énergie. Il faut donc faire en sorte qu'on en utilise le moins possible et de manière réfléchie. Ainsi, chez le 1er fabricant français bio indépendant en France, Lea Nature, une solution simple a été mise en place pour réduire les source d’émissions de CO2. Les camions de livraison du transporteur, avec qui la société a un contrat, sont passé en « double plancher ». Cela signifie que si les palettes sont homogènes et que cela est possible, les camions sont chargés avec des palettes sur deux étages, ce qui a…
300
A la une

Améliorer votre sécurité de conduite avec un tapis de voiture

Dans la vie, il peut y avoir énormément de changements. On peut changer de lieux d'habitations, de vêtements, de femme, de mari, de voiture ... Et dans ce dernier cas, il y a un élément que l'on change, c'est bien entendu le tapis de voiture. Même si tout le monde n'en a pas, en avoir fait une différence. Ainsi, il ne faut pas le choisir n'importe comment car celui-ci ne doit pas être génant pour le conducteur notamment. Lorsque nous sommes au volant, le frottement des pieds met le plancher de notre véhicule à rude épreuve. Le tapis de voiture permet ainsi d’avoir un intérieur facilement nettoyable, résistant face à l’usure. Il existe de nombreux modèles de tapis et il est difficile de s'y retrouver. Aussi, faisons le point sur ce qui nous est proposé. Il existe deux grandes familles: le tapis en caoutchouc, d'une part, qui est économique et est facile à installer. Du coup, il est très répandu même s'il n'est pas très esthétique. D'autre part, on trouve les tapis en moquette, beaucoup plus performant et surtout plus esthétique. Il se salit plus vite mais est apprécié également pour sa finition. Une fois ceci dit, et la matière choisie, ce n'est pas encore fini. Il y a, en effet, d'autres critères à prendre en considération, et ceux-ci peuvent changer au fil des ans. Ainsi, il faut prendre en compte la marque de votre voiture, le modèle de votre véhicule et son année de mise en circulation. Certaines autres caractéristiques dépendent de l'utilisateur et doivent faire l’objet de votre attention. C'est ainsi le cas de la finition ( la forme, les dimensions, l'épaisseur et la couleur désirée dépendent des goûts de chacun et peuvent donc varier ), le rapport qualité-prix ( le plus cher est-il forcément le mieux ?),…
300
A la une

Connaissez-vous le prêt entre particuliers ?

Il y a quelques années, il n'était pas rare de rencontrer des personnes qui n'avaient pas de prêt. Soit ils achetaient au comptant, soit il n'achetait et ce quelque soit l'objet ou le bien en question. Mais depuis le monde capitaliste a modifié l'économie de chacun et les banques ont multiplié les offres de prêt, les assurances se sont aussi mués en prêteurs et les organismes de crédit sont légion. Et il existe également le pret entre particulier, rarement utilisé mais qui est facile à mettre en place. Dans ce cas, ce n'est donc pas une banque ( ou un autre organisme ) qui est prêteur mais un particulier. Ce système peut être intéressant pour une personne inscrite au fichier de la banque de France, et qui n'a donc pas accès aux offres de financement classique. Bien entendu, cette solution est "réglementé" afin d'éviter tout éventuel problème. Ainsi, le montant miminimum d'un tel prêt est de 760 euros. Le prêteur engage alors sur ses fonds personnels comme une banque. C'est donc un crédit à la consommation, régi par des conditions d'emprunt, des taux, des délais, etc. Un contrat est donc signé entre les parties et précise le montant du prêt, la durée de celui-ci et la fréquence des mensualités de remboursement. On peut aussi y trouver le tau d'intérêt, bien que cette mention soit facultative. Au niveau du prêteur, il faut savoir que tout prêt entre particuliers doit être déclaré au service des impôts. Que vous prêtiez de l'argent ou que vous en receviez, vous devez déclarer les intérêts reçus ou versés. Ces derniers seront imposables pour le prêteur. Et s'il oublie de les mentionner lors de sa déclaration de revenus, l'administration fiscale peut taxer la somme comme revenu d'origine indéterminée. Si vous désirez plus d'informations sur le sujet, je…
300
A la une

Bande Annonce « Comme des bêtes 2 »

Notez bien le 31 juillet sur vos agendas ! C'est à cette date que sortira le nouveau volet de "Comme des bêtes". 3 ans après le premier opus qui a été un succès, revoilà donc Max et ses amis qui nous permettent de découvrir les animaux une fois qu'on les laisse seul. Et pour l'occasion, Philippe Lacheau ( fort de ses différents films à succès ); Tarek Boudali et Elodie Fontan ont été choisis pour prêter leur voix à quelques personnages. Je vous laisse découvrir ces images qui font déjà rire:
300