Avec cette épidémie qui se propage de plus en plus dans les quatre coins du monde, le recours au confinement n’était plus un choix. La santé de tous les peuples en dépendait. De ce fait, l’incertitude a pris le dessus sur le développement économique et social des pays.

En France, la baisse d’activité a fait subir le chômage partiel à des millions de salariés. Malheureusement, la crise touchait à tous les secteurs. Pour protéger l’emploi et assurer la survie des entreprises pendant cette période de crise, une baisse des revenus s’imposait

.
Les mesures, dictées par le gouvernement, pour faire face à ce contexte ont affecté tous les aspects de la vie humaine. Notre mode de consommation n’en fait pas l’exception.

depenses pandemieBien que l’accès aux espaces de loisirs, aux hôtels, aux restaurants et aux bars soit suspendu, les ménages continuent d’avoir des dépenses excessives. La baisse des revenus n’est pas forcément compensée par une baisse des dépenses.

En temps normal, se retrouver dans une situation de dépassement budgétaire est facile à gérer. Les dépenses excessives seront couvertes par les ressources futures. Toutefois, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En temps de crise, revoir son budget, redéfinir ses priorités et maîtriser ses dépenses s’avère indispensable.

Nous n’avons aucune idée sur le temps que prendrait ce chaos économique pour se rétablir. Inutile de vous concentrer sur des aspects de la vie que vous ne pouvez contrôler. Dirigez plutôt votre énergie sur ce qui entre dans votre champ d’action. Contemplez votre situation actuelle et digérez-la. Acceptez le fait que votre vie financière ne serait plus la même pendant un moment et réorganisez-vous en conséquent.

Vous n’avez pas vraiment le temps de vous lamenter, mais plutôt d’agir !

Quand la structure des revenus et des dépenses change, il faut absolument réadapter son budget pour reprendre contrôle dessus. Quelles sont vos rentrées d’argent pour cette période ? Quelles sont vos dépenses en arrêt ? Demandez-vous toutes les questions relatives à votre situation financière actuelle. Il est important d’avoir les chiffres exacts, et non des simples estimations. Vous avez besoin de mettre en place un nouveau plan de budget qui concorde avec vos finances actuelles. Confrontez le fait que vous ne pouvez plus dépenser comme avant. Vous êtes dans l’obligation d’adapter votre consommation à ce que vous gagnez.

Pourquoi ne pas prendre le temps de contempler vos dépenses supportées depuis le début de cette crise sanitaire, et ainsi les comparer avec celles d’avant ? Ce temps d’isolation sociale est parfait pour remettre en question l’utilité de vos dépenses, et ainsi distinguer le nécessaire du complémentaire.

Soyez vigilent par rapport à vos dépenses !

De quoi aurait besoin votre petite famille pour vivre dignement pendant cette période ? Loyer et alimentation sont au top de la liste, suivie par les traitements médicaux ou encore Internet si vous êtes en télétravail. Chacun ses priorités et ainsi sa propre liste. Prenez le soin de construire la vôtre avec précision.

Vous pouvez vous passer de vos abonnements sur les plateformes de streaming, comme vous n’avez pas vraiment besoin de vous offrir ce nouveau téléphone portable sophistiqué, alors que celui que vous possédez pourrait tenir encore pendant une année. Inutile de dépenser votre argent sur des billets de loterie ou de vous laisser emporter par des achats impulsifs.

Communiquez !

En période de crise, plusieurs se sentent anxieux à l’idée de devoir gérer seuls ce volet financier. On ne souhaite pas embêter les membres de sa petite famille, de peur de les décevoir. Cependant, il serait préférable de leur parler et de leur expliquer cette nouvelle situation. Soyez honnête avec eux. Impliquez-les dans la construction de votre nouveau budget. Ils peuvent attirer votre attention sur des éléments que vous avez négligés. Si vous avez des petits enfants, parlez-leur des changements qui vont survenir et rassurez-les. Le besoin basique d’un enfant est de se sentir en sécurité.

Ne baissez pas les bras !

Si vous êtes endetté et que vous avez des difficultés à payes vos mensualités , prenez l’initiative de contacter votre banque pour renégocier les termes de votre contrat ou pour faire une demande exceptionnelle de report d’échéances crédit. Certaines institutions financières ont même renoncé à certains de leur frais.

Si vous n’avez pas de carte de crédit, vous pouvez penser à vous procurer une pour vous permettre plus de flexibilité sur vos achats. Privilégiez plutôt celles avec des remises en argent. Cette dernière vous permettra de bénéficier d’un rabais pour chaque unité d’argent dépensée.

Pensez également à développer vos compétences ou à acquérir de nouvelles unes, dans une perspective de diversifier vos sources de revenus. Nous n’avons aucune idée sur le monde de demain, ni comment évolueront les choses pendant les mois à venir. La stabilité financière que vous avez connue avant la covid-19 peut être affectée pendant quelques années. Considérez tous les scénarios possibles et préparez-vous psychologiquement à faire sortir toutes vos cartes.

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid