Non, ce n’est pas une blague: de l’urine a été utilisé pour réaliser une bière.

En fait, cette phrase est réductrice et ce n’est pas ce que vous pourriez croire.
C’est très exactement du « beercycling », c’est-à-dire du « recyclage de bière ». Les organisateurs d’un festival ont décidé d’utiliser l’urine des festivaliers pour « arroser » les champs d’ogre destinés à la réalisation d’une bière. Et ce sont 60 000 bouteilles qui ont ainsi pu être proposées sous le nom de « Pisner » , un jeu de mots entre « piss » ( oui de « la pisse » ) et « Pislner », la première bière blonde réalisée au XIXe siècle.