Sur internet, il existe de nombreux termes.

erp-crmEt parfois, on ne sait pas ce qui se cache derrière.
ceux qui travaillent sur le web ont déjà vu, lu ou entendu les termes d’ERP et de CRM. Mais savent-ils réellement ce à quoi cela correspond. C’est ce que nous allons voir au travers de ce billet.
Tout d’abord qu’est ce que veulent dire ces deux acronymes ?

ERP sont les lettres pour Enterprise Resource Planning, soit en français Planification des ressources de l’entreprise, quand à CRM c’est pour Customer Relation Management, c’est à dire Gestion de la relation client. Euh oui, mais çà veut dire quoi ?

Côté CRM, celui-ci doit;
– permettre d’automatiser les processus de vente, tels que l’enregistrement d’un nouveau client, l’envoi de rappels de mise à jour ou de messages de remerciement, etc.
– recueillir des informations sur les clients
– offrir la possibilité de créer des bases de données à partir des informations sur les clients qui peuvent être utilisées à des fins marketing ou dans le cadre de la prévision des ventes
– permettre à la partie commerciale de l’entreprise d’assurer un suivi
car contrairement à ce que beaucoup pensent, plusieurs secteurs d’une société sont en contact avec les clients, et il faut savoir ce qui a été dit entre les différentes entités. Que ce soit pour la gestion des contacts proprement dite, la gestion des opportunités, la gestion du marketing ou le service après-vente. Qui n’ a jamais été surpris de devoir répéter des « aventures » à cinq personnes différentes parce qu’il n’y pas eu de dialogues entre elles ? un bon outil CRM est donc au service de la société mais aussi des clients, il est devenu même primordial !

De l’autre côté, un bon système ERP pour mieux gérer votre entreprise intervient lui directement sur les processus commerciaux et l’échange de données entre les départements de l’entreprise. Les données de vente peuvent ainsi alimenter les objectifs de production, qui alimentent ensuite les prévisions financières, etc.
Un ERP permet une gestion centralisée des départements qui fonctionnent cependant de manière indépendante. En outre, l’utilisation d’une seule base de données offre de nombreux avantages comme l’interopérabilité des données, une meilleure communication et une meilleure fiabilité des données.
Ainsi, une commande généré par le département des ventes, elle passe ensuite par le contrôle d’inventaire, puis par la facturation, par le département financier et arrive à la production.

Et ERP et CRM ne sont pas éloignés. Du coup, les choix ne sont pas anodins si on désire une vraie complémentarité.