assurance-autoPayer son assurance ne fait jamais plaisir …

On a l’impression de ne payer pour rien, mais quand on en a besoin on est bien « content » d’avoir pris l’option qui vous a « gonflé » la facture.
Assurance voiture, ou assurance de maison, ce sont des dépenses obligatoires auxquels chacun est confronté. Et il existe quelques astuces pour en réduire les coûts:

Tout d’abord, il faut estimer vos besoins du mieux possible.
En ce qui concerne les autos, il y a une grande différence entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. La première est bien souvent dévolue aux voitures anciennes qui ne valent pas des milles et des cents alors que la seconde concerne les véhicules neufs. En matière d’immobilier, il ne faut surévaluer les biens de la maison. Installer un système d’alarme peut permettre de faire baisser la prime à payer car l’assureur voit que vous faîtes le nécessaire pour empêcher toute intrusion, et récompense donc les « bons élèves » dans ce domaine.

Attention au montant des franchises, c’est à dire la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre et en dessous duquel votre assureur ne participera pas au remboursement. Certaines cotisations sont élevées car elles ont des montants de franchises très bas, voire nuls. Aussi, pour faire baisser votre prime annuelle, vous pouvez demander une revalorisation à la hausse de certaines de vos franchises, en prenant en compte le fait que l’assureur ne vous remboursera alors que si le montant du sinistre est supérieur à son montant.

si vous désirez mettre en concurrence vos différents contrats, le mieux est de faire appel à un site qui vous aide à comparer les offres des compagnies d’assurance auto gratuitement. Il en existe de nombreux sur la toile, et cela vous permettra de substantielles économies.

Prenez votre temps avant de vous engager !
Le commercial de l’assurance voudra également placer quelques produits financiers qui peuvent vous permettre aussi de faire baisser le montant de la prime à payer, ce qui peut être doublement gagner. En outre, si vous optez pour un règlement comptant, n’hésitez pas à demander une ristourne.
Et si vous n’êtes pas un grand rouleur, pourquoi ne pas opter pour un contrat au kilomètre qui peuvent réduire la facture de presque 40%. Mais attention, si vous dépassez le quota de kilomètres pour lequel vous vous êtes engagés, le prix du kilomètres supplémentaire peut être prohibitif.

Le mieux encore étant l’arrivée prochaine de contrats « pay how you drive » (« payez comme vous conduisez ») qui va récompenser, grâce à un mouchard sur le véhicule, les bons conducteurs chaque mois.