flavio briatore f1 formule 1 dirigeant queens park rangers football anglais

Il s’était fait connaitre en dirigeant l’équipe Benetton de Formule 1…

Mais la tricherie avérée de l’écurie Renault lui aura coûté son poste et une exclusion à vie de la Fédération Internationale Automobile.
Et comme l’italien est co-propriétaire du club des Queens Park Rangers, la Ligue Anglaise de Football a décidé de s’intéresser de plus près à ses activités. Les responsables anglais ont ainsi demandés au Conseil Mondial de la FIA des précisions sur la décision prise contre Briatore. En effet, chaque propriétaire d’un club de football sur l’île est soumis à un examen de moralité, et il est notamment précisé que nul ne peut diriger un club s’il a été exclu des instances dirigeantes d’un autre sport.

Wait and See donc, comme on dit outre-manche.