A la une

Les démarches pour devenir entrepreneur et réussir

Devenir entrepreneur est une voie de plus en plus empruntée par les personnes qui rêvent de liberté. Vous souhaitez vous aussi devenir votre propre patron en fondant votre entreprise ? Découvrez les démarches à entreprendre et profitez des conseils qui suivent pour réussir. Êtes-vous prêt pour devenir entrepreneur ? Avoir sa propre entreprise est le sujet de beaucoup de fantasmes. On visualise de nombreux avantages : liberté géographique, réussite financière, etc. Toutefois, au-delà de cette image sublime de l'entrepreneuriat, se cachent diverses difficultés auxquelles vous devrez faire face. Ainsi, avant de vous lancer dans les démarches administratives, commencez par vous poser les bonnes questions. Être entrepreneur est en effet risqué, et ce n'est pas tout ce qui s'y lance qui réussit. Alors, êtes-vous prêt à investir énormément de temps dans votre projet durant des mois sans garantie de résultat ? Au départ, vous pourriez être amené à travailler 75 heures par semaine, voire plus. Êtes-vous prêt aussi à investir financièrement dans votre projet ? Êtes-vous patient ? Sachez que les résultats de vos efforts ne sont pas immédiats. Il vous faudra attendre des mois pour obtenir les premiers résultats que vous convoitez. Trouver la bonne idée de business Vous savez ce qu'est être entrepreneur implique et vous êtes prêt à vous lancer ? Maintenant, trouvez la bonne idée d'entreprise. C'est le premier élément de réussite de votre business. Cherchez une activité qui correspond au désir de votre audience et qui vous permet en même temps d'atteindre l'objectif que vous vous êtes fixé. Trouvez une niche dans laquelle investir. Pour cela, prenez en compte l'intérêt que vous avez pour l'activité que vous souhaitez lancer. Pour réussir, il est important que vous aimiez les tâches que vous serez amenés à effectuer. Ensuite, vous devez évaluer vos compétences. Si vous maîtrisez votre domaine…
300
A la une

5 manières de découvrir Arles

Située dans le département des Bouches-du-Rhône dans le sud-est de la France, la ville d’Arles avec ses petites ruelles typiques est un lieu propice à la flânerie. Deuxième ville au monde en termes de concentration de monuments romains, vous pourrez parcourir la ville en vous imaginant en centurion, muse ou gladiateurs. Voici 5 lieux et manières de découvrir la ville ! Pour une visite historique : l’amphithéâtre romain Ce monument datant de près de deux millénaires est l’édifice le plus visité de la ville. Pouvant alors recevoir 21000 spectateurs, il accueillait les fameux jeux romains qui fascinent encore aujourd’hui et font partie intégrante de l’imaginaire collectif. Réhabilités au XIXème siècle après une phase de fortification au Moyen-âge, ils sont aujourd’hui le théâtre de reconstitutions historiques, d’évènements sportifs et de tauromachie ce qui leur vaut leur nom usuel contemporain d’arènes. C’est un lieu qu’il ne vous faudra pas manquer, surtout si vous êtes un amoureux d’histoire. Pour les fleur bleues : découverte des champs de lavande Visitez la région d’Arles et ses merveilles via l’exploration de ses champs de lavande. Vous pourrez déambuler au milieu des marchés traditionnels en plein air qui vous raviront par leurs couleurs et parfums enivrants. Vous visiterez le village de Roussillon ou de Sault (selon la floraison des champs) et pourrez découvrir le savoir-faire de la région via ses boutiques traditionnelles. Passage obligé par Gordes, classé plus beau village de France et par le Musée de la Lavande où vous pourrez percer le secret de la fabrication d’huile essentielle de lavande. Si après tout ça vous n’avez pas envie de chanter « Ce rêve bleu »… Pour les amateurs de nature sauvage : le Parc Régional de Camargue Source : Pixabay Décor de carte postale en pleine nature, le Parc Régional de Camargue vous accueille pour une randonnée à…
300
A la une

Le coursier, un incontournable de la vie actuelle !

De nos jours, tout va très avec internet notamment !C'est d'ailleurs ce qui a amené à la disparition du Concorde, cet avion hypersonique qui permettait de relier la France et les Etat-Unis en 3 heures 30, si on mettait de côté la pollution engendrée. Et les coursiers sont un peu devenus de nos jours les "concordes" modernes. Pourquoi ? tout simplement car ils permettent une livraison rapide. De nombreuses sociétés se sont ainsi créées dans les métropoles les plus encombrées, comme Paris par quoi sert le coursier ?Un service de coursier s'occupe de transports de colis ou de documents entre deux entités. Au départ, ce système était utilisé pour les documents urgents devant être livrés rapidement dans un faible périmètre. Généralement, cela devrait se faire en moins d'une heure, car il y avait surtout une notion d'urgence quand on utilisait un mais de nos jours, le périmètre d'intervention s'est agrandi et les distances couvertes sont plus tournée des colisIl faut dire que les coursiers ne font plus du point à point : je prends un colis chez A, je le live à B ils ont désormais de véritables tournées à réaliser. Plusieurs colis peuvent être livrés en même temps à une même adresse. Ce service de livraison de colis permet par exemple le réapprovisionnement des entreprises ou la livraison groupée de colis. Et de nos jours, ce sont même des paquets de haute valeur qui sont ainsi véhiculé argument de valeur pour les entreprisesPour la petite anecdote, je devais recevoir une bâche pour un événement que j'organisais. Je m'étais bien assuré que le timing puissent être tenu en commandant donc dans les délais impartis. Malheureusement, le fournisseur s'est trompé et il n'était pas possible de recevoir ce que j'attendais dans le temps imparti. Enfin, c'est ce que je pensais, car…
300
A la une

Les meilleures choses à voir à Lectoure dans le Gers

En cette période estivale, vous avez prévu des vacances dans le Sud-Ouest ? Vous voulez découvrir un endroit calme, loin des plages bondées et des embruns marins. Venez donc visitez Lectoure ! Lectoure, une destination de choix Située dans la partie nord du département du Gers, Lectoure fait partie de la région Occitanie (Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon). Cette charmante cité gallo-romaine d'environ 3700 habitants est située à 1 h 30 de Toulouse et à 1 h 50 de Bordeaux en voiture. Construite sur un oppidum, la ville est entourée par des remparts. Lectoure est, depuis plus de 1000 ans, une étape lors des pèlerinages vers Saint Jacques de Compostelle. Elle associe cité médiévale et ville thermale, elle est reconnue comme haut lieu gascon du foie gras, de l'ail de Lomagne, du melon et de l'armagnac. Si vous êtes amoureux des vieilles pierre, Lectoure possède une trentaine de bâtiments du Moyen Âge ainsi que neuf bâtiments classés aux monuments Historiques. Cité médiévale, ville thermale et manufacture horlogère Saviez-vous que la Manufacture Générale Horlogère (MGH) qui commercialise les célèbres montres de l'horlogerie Lip est implantée à Lectoure ? Certaines de ces montres sont devenues mythiques comme la T10 fabriquée pour l'aviateur Jean Mermoz ou la T18 qui fut offerte à Winston Churchill en 1948. Mais Lectoure, c'est aussi son centre thermal, qui est chargé d'histoire. Il est préconisé pour les traitements des rhumatismes et des problèmes ostéo-articulaires. L'eau sulfatée, chlorurée et sodique est puisée à plus de mille mètres de profondeurs, ses propriétés thérapeutiques ont été reconnus en 1989. Elle ressort à une température de 42°C. Ses eaux thermales ont été découvertes lors d'un premier forage en 1979, au moulin de Repassac, afin d'alimenter la commune en eau. Les jardins , les fontaines, les belles maisons ainsi que les ruelles médiévales qui longent…
300
Divers

Bien-être en entreprise : pourquoi et comment l’améliorer ?

L’amélioration du bien-être au travail est une notion apportée par les startups, un modèle de plus en plus repris à l’heure actuelle par les PME et les grandes entreprises, qui ont compris les enjeux relatifs aux conditions de travail des salariés. Preuve de cette prise de conscience, on retrouve aujourd’hui des indicateurs de bien-être en entreprise, ainsi que des « Chief Happiness Officers », permettant ainsi d’imposer progressivement des conditions plus adaptées aux besoins des employés. Pourquoi et comment améliorer le bien-être au travail ? Explications. Pourquoi améliorer le bien-être au travail ? Si l’amélioration du bien-être au travail est avant tout une démarche visant à apporter satisfaction aux salariés, celle-ci entraîne également des conséquences positives au sein de l’entreprise. En effet, on constate un regain de productivité, ainsi qu’une réduction du turnover. D’autre part, améliorer les conditions de travail permet de fédérer les employés, de créer un sentiment d’appartenance, renforçant la loyauté et la fidélité. Aller au-devant des besoins des collaborateurs Pour améliorer le bien-être des salariés au travail, l’entreprise se doit d’anticiper leurs besoins, en termes d’équipement notamment. Aussi, on veillera à investir dans des sièges et des bureaux ergonomiques, dans du petit matériel et dans des accessoires permettant de créer des conditions de travail plus agréables. Pour générer un sentiment fédérateur, pourquoi ne pas personnaliser ces équipements aux couleurs de l’entreprise ? L’environnement de travail, pour améliorer le bien-être en entreprise Penser l’environnement de travail autrement, voici un concept lancé par les startups et massivement repris par les PME et les multinationales. En créant des espaces ouverts, propices aux échanges et à la transparence, en végétalisant les bureaux et les salles de réunion et en investissant dans du matériel approprié, les chefs d’entreprise interviennent directement dans l’amélioration des conditions de travail des salariés. Permettre la personnalisation des bureaux, voici également une excellente…
300
A la une

L’écologie au service de la grande distribution

La préservation de l’environnement et une attitude de consommateur plus vertueux sont des notions qui commencent à trouver un écho auprès du grand public. Bien qu’il reste énormément à faire, surtout lorsque l’on constate les décharges sauvages et la quantité de plastique déversé dans nos océans, on constate une prise de conscience généralisée. Celle-ci est plus marquée dans la catégorie socio-culturelle que les médias appellent les « jeunes ». Comme si, soit dit en passant, les plus anciens d’entre nous n’étaient pas concernés par le sujet. Pourtant, il y a quelques temps on ne prenait pas l’avion pour faire un week-end à Barcelone ou à Rome, cela coûtait trop cher. Les « jeunes » le font sans se poser de questions sur l’impact carbone que cela produit sur la planète… Parfois, il existe des contradictions que les journalistes et politiques n’osent pas pointer pour ne pas perdre de lecteurs ou des électeurs potentiels. Il semblerait qu’actuellement la jeunesse soit la cible et que le bien-être de la planète soit le thème qui peut le mieux les accrocher. Cette appétence pour l’écologie de la part de notre jeunesse n’a pas échappé à la grande distribution, qui commence à changer ses stratégies marketing et publicitaires. Prospectus et catalogues digitaux Quel moyen utilisent les jeunes pour s’informer de nos jours ? Réponse facile : le smartphone. Ils sont de plus en plus nombreux à consulter leur téléphone portable pour avoir accès à l’information. La grande distribution commence donc à évoluer avec les modes de consommation, principalement chez les jeunes urbains. Plutôt que d’inonder les boîtes aux lettres des villes de catalogues et prospectus, les distributeurs se tournent vers le digital. C’est l’option que la chaîne Aldi a choisi pour faire la promotion de ses produits et faire bénéficier à ses clients des meilleures offres. Procéder de la sorte permet…
300
A la une

5 idées d’entreprises écologiques

La fièvre de l’entrepreneuriat vous brûle de jour comme de nuit. Comme Sir Richard Branson, vous voyez des opportunités d'investissements à tous les coins de rues. Sauf votre empreinte carbone est d'une importance cruciale à vos yeux. Changer le monde ? Pourquoi pas ! Mais cela ne doit pas se faire au détriment de la nature. Ami écologiste, pour toi qui lis ces lignes, voici 5 façons d'entreprendre sans polluer. 1- Se lancer dans l'agriculture biologique Sans savoir pourquoi, vous avez toujours été attiré par les grands espaces. La vie en ville n'est pas pour vous. C'est l’endroit où vous vivez, où vous travaillez, où se trouvent vos proches, mais dans le fond, la nature vous appelle. Cessez de résister et suivez votre vocation. 2- Créer une entreprise de recyclage "Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme". La citation de Lavoisier n'est pas véridique qu'en chimie. Dans la vie de tous les jours, ce qui est considéré comme un déchet peut se révéler être une vraie mine d'or. Récoltez les bouteilles de verre usagées, faites-les fondre et produisez-en de nouvelles. Les déchets plastiques sont la pandémie écologique de ce siècle. Et si au lieu d'en produire de plus en plus chaque année, on réutilisait ceux déjà présents ? Collectez-les, réduisez-les en granulés et revendez-les aux entreprises environnantes à faible coût. 3- Mettre sur pied un e-commerce Certaines familles sont fièrement commerçantes de génération en génération. Si vous en faites partie, félicitations ! Vous continuez d'écrire la légende familiale en la mettant au goût du jour. Si ce n'est pas le cas, félicitations aussi ! Vous êtes un pionnier ! Moins chronophage que son équivalent offline, l'e-commerce permet de transcender les barrières géographiques. Si vous êtes doué de vos mains, vous pouvez confectionner des articles originaux et…
300
A la une

Définition de l’Economie Solidaire

Vous souhaitez connaitre ce que recouvre la définition de l’économie circulaire ? En lisant cet article, vous serez dorénavant fixé ! Définition de l’économie circulaire Face à la raréfaction des ressources, la nécessité d’engager la transition vers une autre forme d’économie reposant entre autres sur la réparation, la réutilisation, la refabrication et le recyclage des produits, s’est progressivement imposée. C’est dans ce cadre que le concept de l’économie circulaire a vu le jour, et s’est peu à peu développé dans les entreprises, pour finalement s’imposer comme un facteur incontournable pour répondre avec efficacité aux enjeux du futur. Quelle est la définition de l’économie circulaire, quelles sont ses origines, et comment se former au design circulaire ? Définition de l’économie circulaire Il existe plusieurs définitions de ce concept, très proches les unes des autres. L’une des plus succinctes présente l’économie en boucle comme un modèle économique qui fonctionne idéalement de façon cyclique, en réutilisant les déchets générés. Le concept en lui-même tire ses origines des années 70, où plusieurs économistes ont commencé à s’intéresser à la notion d’économie en boucle. Mais ce n’est qu’à partir de 2010 qu’elle s’est développée, dans un contexte de diminution des ressources et d’augmentation de la consommation mondiale, grâce à des entreprises spécialisées comme Wiithaa. De toutes les versions existantes, la définition de l’économie circulaire proposée par l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME) est, pour beaucoup de spécialistes, la plus complète. L’institution définit ce concept comme un « système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en développant le bien-être des individus ». Des enjeux de taille Les enjeux de l’économie circulaire sont multiples, et loin d’être négligeables. De la…
300
A la une

Créer une SAS ?

La SAS (Société par Actions Simplifiées) est une forme juridique créée en 1996 afin de figurer comme alternative à la SA dont la gouvernance rigide était rejetée par les investisseurs. Ainsi, la SAS dispose de règles plus flexibles dotées de multiples options. À l’occasion de la rédaction des statuts, les actionnaires décident du mode de gouvernance de leur choix. Il s’agit de la forme juridique la plus répandue en France. En effet, elle peut convenir à tous les types de structures d’entreprises. Les étapes pour créer une SAS en ligne : Réunion des actionnaires : pour créer une SAS en ligne, il faut rassembler deux actionnaires au minimum. Ces actionnaires sont des personnes morales ou physiques issues de droit privé ou public et dont la nationalité est française ou étrangère. Ils sont titulaires de droits et d’actions proportionnelles à leurs apports en numéraire, en nature ou en industrie. Désignation du dirigeant : lorsque l’on décide de créer une SAS en ligne, la désignation du dirigeant émane d’un actionnaire ou d’un tiers ayant la personnalité juridique physique ou morale de droit privé ou public. C’est à l’occasion de la rédaction des statuts que la nomination du président est mentionnée. De plus, le dirigeant est soumis au régime des assimilés salariés et est affilié au régime social de la sécurité sociale. Rédaction des statuts de l’entreprise : l’organisation d’une SAS est librement définie par les statuts. Ils doivent être clairs et sans équivoque, c’est la raison pour laquelle leur rédaction en demeure complexe. Ainsi, il est indispensable de solliciter un professionnel pour créer une SAS en ligne. Les éléments primordiaux lors de la rédaction des statuts sont : - La forme juridique (SAS), l’identité des actionnaires et celle du Président - La durée de la société et la dénomination sociale - L’objet…
300
Divers

Déménager à l’étranger en toute quiétude

Déménager est loin d’être une sinécure. Le plus souvent cela représente une véritable source de stress et de tracas. Que dire, alors, lorsqu’il s’agit de déménager à l’étranger… Rien que le fait d’en envisager la possibilité peut causer des sueurs froides et sembler insurmontable. Pourtant rien n’est impossible. Pour le réussir sans se faire un sang d’encre il faut procéder avec méthode et organisation. En premier lieu, il semble essentiel de faire une liste exhaustive des choses à préparer et ensuite, bien évidemment, il faudra les exécuter dans leur intégralité. Faire appel au meilleur déménageur Lorsque vous êtes amenés à déménager à l’étranger et que vous faites appel à un déménageur vérifiez en premier lieu, méticuleusement, ses compétences et ses références. C’est une étape presque vitale, car lors de l’opération il aura à faire à divers interlocuteurs comme les douanes ou les différents transitaires. Il est donc recommandé d’en choisir un qui est familier avec ce type de transactions. Veillez aussi à ce que votre déménageur connaisse les particularités locales du pays de destination afin d’éviter toute surprise de dernière minute. Ainsi, vous n’aurez pas de problème avec le service des douanes. Vous pouvez vérifier s’il possède l’accréditation FAIM (FIDI Accredited International Movers) qui est une garantie de fiabilité et de sérieux. Enfin, plutôt que de vous engager avec le premier déménageur, prenez le temps d’établir plusieurs devis avec différentes entreprises, exactement comme vous le feriez pour tout achat important. Si vous travaillez dans la fonction publique vous pouvez cliquer sur « déménagement gouv » pour trouver les meilleurs déménageurs et comparer les offres. Tenez aussi en compte qu’à certaines périodes de l’année comme au printemps et à l’automne, un déménagement coûte relativement moins cher. Triez les objets Une fois votre prestataire trouvé, il vous faudra effectuer le tri dans les objets…
300