michael jackson funéreaille krindjabo amalama, anoh Alors qu’on ne sait pas toujours exactement comment est mort le « roi de la pop« , ses « funérailles » sont organisées actuellement en Côte d’Ivoire.

Très exactement à Krindjabo, capitale du royaume du Sanwi (sud-est de la Côte d’Ivoire), où la star avait été faite « prince » lors d’une visite en 1992.
Ainsi, samedi, le roi Amon N’Douffou V a inauguré ces cérémonies qui dureront jusque dimanche et qui ont commencé devant 2000 personnes. Pour l’occasion, plusieurs sosies ont rendu hommage à Michael Jackson. « Michael Jackson que nous pleurons aujourd’hui fait partie de la lignée royale du Sanwi suite à ses propres recherches faites par des généalogistes », a affirmé le président du comité d’organisation, Olivier Kattié.

Les notables du royaume avaient réclamé, en vain, le corps de leur « prince » après l’annonce de son décès. Le successeur de successeur de « Michael Jackson Amalaman Anoh » sera désigné dimanche soir.