google chrome navigateur internet firefox xiti Google Chrome, le navigateur lancé par le géant américain, ne rencontre pas le succès escompté.

Après un « buzz » lors de sa sortie, son utilisation serait plus que confidentielle.
Lancé en septembre 2008, quelques jours seulement après que Google ait confirmé le « rumeur » qui indiquait que la firme travaillait sur un navigateur internet, « Chrome » n’a semble-t-il pas convaincu. C’est la conclusion que l’on peut tirer de l’étude réalisée par Xiti, réalisée sur sur un périmètre de 121 919 sites web dans 32 pays européens. Qu’y apprend-on ? que Internet Explorer a encore la préférence de 59.5% des utilisateurs « sondés », que Firefox monte à 31.1%, et que Opera dépasse largement les 5% (5.1%). Mais surtout, qu’en Novembre 2008, 1.1% des connexions se sont faites via Google Chrome.

Alors échec ? ou grosse marge de progrès ? c’est toujours la même question: celle des 2 commerciaux qui se rendent en Afrique Tropicale pour vendre des chaussures. L’un pense qu’il n’y a pas de marché car personne ne porte des chaussures, l’autre pense au contraire que le marché est immense car personne ne porte de chaussure et qu’il y a un marché à prendre.