A la une

Quels sont les risques de la digitalisation des avions ?

Alors que la compagnie Ethiopian Airlines célébrait il y a quelques jours le premier anniversaire du crash du vol ET302, en rassemblant les proches des victimes pour une cérémonie sur les lieux de l'accident, profitons de ce moment pour réfléchir à la sécurité aérienne en Afrique et à l’international. Comme un dirigeant de l’industrie aéronautique l’indiquait récemment, la tolérance au risque n’est plus la même que celle d’il y a quarante ans. Un niveau de sécurité inédit qui ne cesse de s’améliorer L’année dernière, le crash de Lion Air suivi de celui d’Ethiopian Airlines, cinq mois plus tard, a suffi pour immobiliser tous les Boeing 737 Max 8. Le signal est clair : le niveau de sécurité des avions se doit d’être sans reproche. Lorsque l’on observe les chiffres, on comprend mieux cette affirmation. En 2018, il n’y a eu que 0,14 accident mortel par million de vols. Difficile d’améliorer une telle statistique. Et pourtant… Les dirigeants des manufacturiers se voient dans l’obligation constante de revoir la sécurité des avions, du câblage à l’équipement électronique, et même jusqu’aux roulettes des chariots afin de protéger les passagers. Alors, bien que le taux d’accidents mortels ait baissé en moyenne de 9 % par an, ces trente dernières années, rien ne viendra ralentir la recherche pour améliorer la sécurité aérienne. L’autonomisation des avions L’augmentation constante du nombre d’avions dans le ciel oblige les industriels à autonomiser de plus en plus leurs avions. Afin d’éviter les accidents, le partage d’information entre tours de contrôle et appareils dans le ciel, revêt une importance de premier plan. La Commission européenne a même mis en place une réglementation qui obligera les centres européens de contrôle aérien de s’équiper de la technologie « Trajectoire 4D » d’ici 2025. Mais cette digitalisation a ses risques. Aujourd’hui, on doit prendre en compte la…
300
A la une

Créer son appli en 2020 : quelles tendances suivre de près ?

La création d’une application mobile est à la portée de tout entrepreneur du digital, à condition de trouver la bonne idée. En 2019, le marché de l’appli mobile a été marqué par une augmentation des dépenses des consommateurs à hauteur de 20 %. 2020 est donc le moment idéal pour se lancer dans l’aventure. Voyons quelles sont les tendances à suivre pour connaître le succès cette année. Une dynamique à la hausse pour les applications mobiles La société App Annie, experte de l’analyse des données mobiles, a sorti ses prévisions pour le domaine des applis mobiles en 2020, et fait le bilan de l’année qui vient de s’écouler. En 2019, les dépenses sur l’App Store et le Play Store ont connu une grande croissance, qui devrait continuer en 2020. Les clients ont dépensé près de 90 milliards de dollars sur les deux marchés. Le montant devrait atteindre 105 milliards de dollars en 2020. Si vous avez le projet de créer votre appli, c’est le moment de sauter le pas. Et s’il vous manque certaines compétences, n’hésitez pas à faire appel à une agence de développement web. Les secteurs qui ont le vent en poupe L’entreprise App Annie, après avoir exposé son optimisme pour 2020, a constaté une dynamique particulièrement forte du côté de certaines catégories d’applis. Voici les secteurs où investir en priorité cette année. La vidéo en ligne En 2020, App Annie table sur 674 milliards d’heures passées par les consommateurs à utiliser leur smartphone pour regarder des vidéos en streaming. À côté des géants comme Youtube ou Netflix, des concepteurs innovants commencent à tirer leur épingle du jeu en proposant un contenu unique. Pour réussir dans ce domaine, il est en effet nécessaire de mettre en place des formats nouveaux, afin d’attirer et de fidéliser la clientèle. Les…
300
A la une

Pourquoi les sites de paris sportifs sont devenus si populaires ?

Les sites de paris sportifs en ligne ont connu une ascension fulgurante ces dix dernières années. Il fût un temps, que peut-être les moins de vingt ans ne connaissent pas, où il fallait obligatoirement aller dans un troquet pour remplir sa grille de loto foot ou faire des paris hippiques. Ce temps est bel et bien révolu : la plupart des parieurs ne fréquentent plus le café PMU du coin mais font leurs mises en ligne. Que l’on soit pour ou contre les paris sportifs ou les jeux de hasard en général, on peut déplorer le fait que les gens ne se retrouvent plus autour d’un café ou d’une bière pour faire leurs paris. Ce rassemblement dans un lieu unique avait sans doute un rôle dans la cohésion sociale ainsi que dans la mixité et le brassage de la population. Sans être « passéiste », on peut regretter l’individualisation que le numérique produit dans notre société. Mais, il en est ainsi de notre époque et un retour en arrière n’est sûrement pas envisageable. De nombreux métiers tendent à disparaître avec la digitalisation et le numérique mais d’autres, inconnus jusqu’à présent, se développent. Paris sportifs en ligne Le développement des bookmakers en ligne est une belle illustration du changement de société que l’on est en train de vivre qui est aussi importante que la révolution industrielle de la fin du XIXème siècle. Plutôt que de devoir s’habiller pour descendre au café remplir sa grille, il suffit de rechercher sur un moteur de recherche : « paris sportifs » et tomber sur un site comme Bet777 pour pouvoir miser sur ses disciplines préférées ou se laisser tenter par des sports inconnus. La quantité de plateformes, bien qu’il arrive que certaines ne soient accessibles depuis l’étranger, ainsi que le choix des compétitions sur lesquelles on peut parier est plutôt…
300
A la une

La blockchain et le gaming

La blockchain garantit que les réseaux sur lesquels des programmes ou des informations circulent ne peuvent être détruits ou falsifiés. Cette technologie autorise par ailleurs le transfert libre des données et des droits ce qui la rend très utile et vitale dans certains domaines d’activité comme l’économie de partage, la finance, la gestion ainsi que dans le transport de marchandises. Ses perspectives d’utilisation semblent infinies, bien que pour le moment elles se limitent aux transactions de réseaux P2P dans le cadre d’échanges de crypto-monnaies comme le Bitcoin ou l’Ether. Depuis peu, la blockchain intéresse fortement l’industrie du gaming. L’industrie du gaming L’industrie du jeu vidéo a pris un essor considérable ces dernières années. L’une des raisons principales de cet engouement auprès du public est imputable au fait que l’industrie du gaming suis de très près les évolutions technologiques et parfois les devance. Parmi ces évolutions, la blockchain a une place de choix. Plusieurs industriels du gaming sont en train de développer des jeux basés sur cette technologie. C’est le cas, par exemple, d’Ubisoft qui projette de bientôt d’intégrer la blockchain dans l’un de ses prochains jeux. A ce stade, il est tout à fait légitime de se demander quel sera l’apport de la blockchain dans le gaming ? Est-ce vraiment nécessaire ? Gagner la confiance des joueurs Les premières expérimentations de la blockchain dans le gaming datent de 2014 lorsque le public a commencé à gagner de l’argent avec Huntercoin ou Cryptokitties qui ont fait un véritable carton. L’élément clé qui a rendu la blockchain populaire dans le gaming, comme ce fût aussi le cas sur les casinos en ligne du type betFIRST Casino, c’est l’impossibilité de modifier les données par qui que ce soit. Ce facteur, à lui seul, établi une véritable confiance sur toute la chaîne qui s’étend des éditeurs…
300
Divers

Le numérique est-il vraiment l’avenir ?

De nos jours, tout le monde s'est mis au numérique. Soit par envie, soit par nécessité, car pour faire sa déclaration d'impôts, cela se fait désormais en nouveau mode de fonctionnement permet de faire des économies: moins de papier, moins de personnel notamment ... mais certains s'interrogent notamment. Est-ce réellement un progrès de passer au tout numérique ?Recyclage des déchets électroniquesAinsi, on a pris conscience des déchets que sont désormais les téléphones portables. Leurs obsolescences ( programmées ou pas ) font que de nombreux appareils se retrouvent dans la nature, au sens propre du terme. C'est ainsi que s'est créé un marché de recyclage, ce qui est bien pour tout le monde. Le client a un téléphone moins cher avec de nouvelles fonctionnalités par rapport à ce qu'il détenait auparavant et c'est un geste pour la planète puisque les composants électroniques ne se retrouvent pas jeté pour faire fonctionner tout cela, il faut avoir ses services internet qui tiennent la route, et cela passe donc par des hébergements de plus en plus conséquents. Ainsi, l'impact environnemental d'un hébergeur web n'est pas à prendre à la légère puisque la facture énergétique des hébergeurs est aussi de plus en plus consé centres de données possèdent des dizaines de milliers d'ordinateurs et de serveurs de grande puissance, la plupart d'entre eux avec une utilisation permanente du CPU et du disque dur, ce qui génère tellement de chaleur que le fournisseur a besoin généralement d'un système de refroidissement massif afin de maintenir des températures supportables dans ses 'est pourquoi de plus en plus d'hébergeurs offrent désormais des solutions é'est-ce qu'un hébergeur écologique ?Attention cependant aux effets d'annonce, ce n'est pas parce qu'un hébergeur se dit "vert" qu'il est écologique. Pour entrer dans cette catégorie, l'hébergeur doit :- gérer les déchets d'équipements électriques et électroniques…
300
A la une

Transformation des entreprises : les marketers, premiers acteurs

Le monde se réinvente, se transforme .. Il parait que 80% des métiers actuels n'existeront pus d'ici 30 ans. Le web, le numérique a vu l'émergence de nouveaux métiers, certains se transformer et d'autres disparaître. Et dans cette transformation, les marketers sont les premiers acteurs comme vous allez le découvrir dans cette infographie, offerte par Wrike - gestion de projet en ligne et la collaboration.
300
A la une

5 conséquences bénéfiques de la réalité augmentée sur l’industrie

La réalité augmentée n’est pas qu’un gadget amusant pour explorer le monde et capturer des Pokémons. Effectivement, les solutions de ce genre sont de plus en plus nombreuses à faire irruption dans le monde de l’industrie. Depuis quelques années, la réalité augmentée boost massivement l’industrie et voici donc 5 conséquences bénéfiques. Effacer la frontière entre conception et création Avant l’arrivée de la réalité augmentée, le département de la conception et celui de la création devaient communiquer en permanence lors du développement d’un nouveau produit. Un produit devait faire d’innombrables allers-retours entre les deux pour que les problèmes qui avaient échappé au concepteur puissent être résolus. La réalité augmentée permet d’effacer la frontière entre les deux départements et de gagner du temps en révélant immédiatement les problèmes de conception. Gagner en productivité Si le magazine Actualité Informatique a récemment évoqué les transitions de nombreuses entreprises vers la réalité augmentée, ce n’est pas un hasard. Ce genre de solution permet de gagner en productivité en permettant à l’employé de disposer d’une vision plus large de la situation et des problèmes. Ainsi, l’employé est constamment assisté par les logiciels de réalité augmentée qui lui permettent alors d’identifier facilement chaque problème et sa solution. Améliorer et faciliter l’apprentissage Pour les entreprises et les employés, l’un des plus gros avantages de la réalité augmentée, c’est qu’elle permet de faciliter l’apprentissage. D’abord, la production d’exercices en réalité augmentée permet de faire progresser plus vite l’apprenti. Ensuite, cette solution offre une meilleure indépendance à celui qui apprend et permet de conserver la productivité de la chaîne. Enfin, la réalité augmentée accompagne parfaitement l’apprentissage continu des employés. Proposer une meilleure sécurité La réalité augmentée a une conséquence inattendue pour certains : elle renforce la sécurité sur les chaînes de production. Pourquoi ? Parce que ces environnements sont extrêmement sensibles et…
300
A la une

Le Faisceau Hertzien au service de l’Education Nationale

Désormais, une grande majorité des personnes qui regardent la télévision reçoivent ces chaînes par internet. Que ce soit par ADSL ou par fibre, la consommation télévisuelle numérique a poussé à l'abandon des très anciennes antennes classiques, les célèbres "râteaux" que l'on pouvait voir sur toutes les habitations équipées d'un poste de télé technologie utilisait le faisceau hertzien, et c'est encore le cas dans certains endroits, mais celui-ci a de nos jours une utilisation limitée, tout du moins pour l'aspect TV. Car aussi surprenant que cela pourrait le paraître, internet se transmet désormais par ce 'est quoi le faisceau hertzien (FH) ?Il faut tout d'abord savoir qu'il existe différents types de fréquences avec un usage différent. Deux catégories permettent de les classer : d'un côté, les fréquences à rayonnements non ionisants et de l'autre celles à rayonnements ionisants (qui peuvent entraîner des modifications moléculaires de la matière vivante). Pour le wifi, ce sont les premières qui sont utilisées, et plus précisément les radiofréquences. Utilisant les infrastructures du réseau hertzien déjà en place, cette solution de déploiement du très haut débit ne demande que peu de mobilisation du génie civil, au contraire de la pose de la fibre qui demande de creuser des tranchées et de raccorder les bâtiments un à un. Les délais d'installation sont bien plus rapides, entre 3 et 8 semaines pour le hertzien en moyenne contre près de plusieurs mois pour la fibre, selon les ce mode de transmission est de plus en plus prisé, notamment dans le monde de l'éducation (public et privé) qui se doit de faire partie de la révolution numérique en marche. C'est une solution souvent préconisée pour les anciens bâtiments où l'installation d'une fibre est compliqué. En effet, même si les mairies, les Conseils Départementaux ou les Conseils Régionaux financent les équipements permettant…
300
A la une

Pourquoi devez-vous mettre en place une veille marketing digitale pour votre entreprise ?

Le digital a bouleversé de nombreux milieux, de nombreux marchés et de nombreux usages. Cependant, il a également créé de nouveaux domaines entiers, notamment celui du marketing digital. Les techniques de marketing digital sont désormais les clés de voûte du développement et de la croissance de nombreuses entreprises. Mettre en place une veille de marketing digital est donc absolument essentiel. Qu’est-ce qu’une veille digitale ? Une veille digitale, c’est un ensemble d’outils et de techniques qui vous permettent de surveiller en permanence les conséquences de votre stratégie digitale ainsi que l’évolution de l’image de votre entreprise. Une bonne veille digitale vous permet donc de voir venir à l’avance les problèmes et de planifier la mise en place de votre stratégie sur le long terme.   Il existe différents types de veilles, mais elles ont toutes pour objectif de surveiller le bon déroulement de la stratégie marketing. C’est généralement le département de la communication d’une entreprise qui s’en charge et cela permet alors d’augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise sans produire d’efforts intenses, mais simplement en restant vigilant. Surveiller l’e-réputation de votre entreprise Si on en croit la définition d’e-réputation, cette notion regroupe l’ensemble des points de vue et des opinions exprimés au sujet de votre entreprise sur Internet. Cet ensemble finit par forger l’image de votre entreprise sur Internet et cette image peut avoir d’importantes conséquences sur votre entreprise. Une mauvaise e-réputation vous empêchera d’être correctement référencé et dissuadera de potentiels clients de faire appel à vos services.   Une mauvaise e-réputation est souvent due au fait que l’entreprise ne s’y intéresse pas. Parfois, c’est sûr à l’apparition d’un bad buzz. Dans tous les cas, une veille d’e-réputation vous permet de surveiller l’état précis de votre réputation sur Internet pour vous aider à l’améliorer en permanence et à réagir dès lors…
300
A la une

9 stratégies éprouvées pour rendre vos réunions productives

11 millions de réunions ont lieu chaque jour aux USA chaque jour. Et si on se met à calculer l'argent que cela représente, on n'est pas loin de parler de contre-productivité. Notamment lorsque l'on sait qu'une personne sur trois indique "s'endormir" pendant ces réunions. Aussi, voici une infographie qui va vous aider à rendre vos réunions plus passionnantes et plus productives. Infographie offerte par Wrike - il des outils de collaboration
300