Divers

Pourquoi le cloud ?

Depuis quelques mois, on ne parle que de çà: le cloud ! Qu'est-ce que c'est et pourquoi l'utiliser ? Le "cloud computing", appelé également l’informatique en nuage ou nuagique, ou "infonuagique", est l'exploitation à distance de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs via un réseau, généralement internet. Pour être concret, prenons un exemple plus parlant: avant, si vous souhaitiez regarder un film, il vous fallait acheter une cassette video ou louer un DVD, mais aussi avoir un lecteur de DVD ou de cassette pour y insérer le support. De nos jours, une simple télévision connecté à internet permet d'avoir à disposition tout ce que l'on veut, rapidement, sans avoir à se déplacer ... notamment pour rendre la K7 après utilisation. ;-) Avec l'apparition des photos numériques s'est posé une problématique: où sauvegarder en sécurité les millions de prises de vues que l'on peut réaliser avec son appareil photo, avec son téléphone, sa tablette ? La solution était de tout mettre sur un disque dur chez soi. Mais en cas de problème sur ce dernier, tout était perdu. Désormais, on peut stoker tout cela sur un serveur distant, qui offre non seulement une sauvegarde de secours ( en cas d'incident ) mais aussi la possibilité d'être consultable quelque soit l'endroit où vous vous trouvez. A la limite, Thomas Pesquet dans la base spatiale internationale pourrait visionner vos photos si vous lui donnez accès à votre cloud. Et bien entendu, de nombreuses entreprises se sont développés pour rendre ce système des plus faciles. Ainsi, beaucoup de société utilisent par exemple le service Amazon Web Service pour stocker des videos. Si vous désirez améliorer le fonctionnement de votre entreprise grâce à l'infonuagique, c'est vraiment extrêmement simple. Dailleurs, en 2015, 80% des entreprises du CAC40 utilisaient le cloud d'Amazon, dont la…
300
A la une

28 sites internet uniquement accessibles !

Non, non, ce n'est pas un bug qui a causé la "disparition" de la majorité des sites internet ! C'est juste le choix de la ... Corée du Nord ! Le chercheur Matthew Bryant a, en effet, profité d'une faille l'Internet nord-coréen pour donner la liste des noms de domaine du pays. 28 sites donc seulement avec l'extension .kp dont un réseau social, un portail universitaire, des recettes de cuisine, une plateforme d'achat de billets d'avion. Les 25 millions de nord-coréens doivent donc se contenter de très peu alors qu'une douzaine de familles seulement peuvent "surfer" sur tous les sites du monde. Il faut dire qu'en Corée du Nord posséder un ordinateur nécessite une autorisation officielle.
300
Divers

Différences entre ERP et CRM ?

Sur internet, il existe de nombreux termes. Et parfois, on ne sait pas ce qui se cache derrière. ceux qui travaillent sur le web ont déjà vu, lu ou entendu les termes d'ERP et de CRM. Mais savent-ils réellement ce à quoi cela correspond. C'est ce que nous allons voir au travers de ce billet. Tout d'abord qu'est ce que veulent dire ces deux acronymes ? ERP sont les lettres pour Enterprise Resource Planning, soit en français Planification des ressources de l’entreprise, quand à CRM c'est pour Customer Relation Management, c'est à dire Gestion de la relation client. Euh oui, mais çà veut dire quoi ? Côté CRM, celui-ci doit; - permettre d'automatiser les processus de vente, tels que l’enregistrement d’un nouveau client, l’envoi de rappels de mise à jour ou de messages de remerciement, etc. - recueillir des informations sur les clients - offrir la possibilité de créer des bases de données à partir des informations sur les clients qui peuvent être utilisées à des fins marketing ou dans le cadre de la prévision des ventes - permettre à la partie commerciale de l'entreprise d’assurer un suivi car contrairement à ce que beaucoup pensent, plusieurs secteurs d'une société sont en contact avec les clients, et il faut savoir ce qui a été dit entre les différentes entités. Que ce soit pour la gestion des contacts proprement dite, la gestion des opportunités, la gestion du marketing ou le service après-vente. Qui n' a jamais été surpris de devoir répéter des "aventures" à cinq personnes différentes parce qu'il n'y pas eu de dialogues entre elles ? un bon outil CRM est donc au service de la société mais aussi des clients, il est devenu même primordial ! De l'autre côté, un bon système ERP pour mieux gérer votre entreprise intervient lui…
300
Divers

Qu’est-ce que le spam ?

Savez-vous ce qu'est le spam ? Si vous utilisez internet, vous allez certainement me répondre que "oui", mais je pense que vous n'allez pas me donner la réponse que j'attends. Bien entendu, nous allons parler de courriers électroniques mais pas En effet, savez-vous d'où vient ce terme de "spam" ? Ce mot ne date pas de la création d'internet mais de bien plus longtemps. C'est en 1937 que la société Hormel Foods met en vente un produit nommé "Hormel Spiced Ham" qui est de la viande précuite en boîte et qui est destiné aux forces militaires américaines. Donc, rien à voir avec la signification actuelle du mot. Comment est-on donc passé de la nourriture à une indigestion d'e-mails ? Cette "dérivation" vient, en fait, d'un groupe d'humoristes. Ce sont les célèbres Monty Python qui ont popularisé ce "mot". Dans un de leur sketch, un restaurant propose sur sa carte différents plats, pour la plupart à la base de ... la viande suscitée, le spam. Et comme ce sketch est devenu populaire au moment où émergeaient les e-mails, le terme "spam" a été utilisé pour définir le contenu non-sollicité envoyé dans les boîtes aux lettres électroniques. Ce rappel de l'histoire étant passé, désormais c'est contre le "spam" que de nombreux services luttent. C'est ainsi le but du serveur antispam Altospam, un filtre entre votre messagerie et le "monde extérieur". Existant depuis plus de 10 ans, le service bloque l’arrivée des spams en amont de votre serveur de messagerie, évitant un encombrement inutile de votre boîte mails et vous permettant de visualisez clairement les messages légitimes. Avec 5 anti-virus en complément des filtres anti-spam traditionnels, le service permet d'obtenir un taux proche de 100% dans la lutte contre les messages non-sollicités. Ah oui, car contrairement à ce que de nombreux utilisateurs indiquent,…
300
France

Quels avantages au Cloud ?

Au fil des années, le Cloud s'est imposé et s'est fait une place dans l'univers des serveurs Web. Cependant, cette solution de stockage de données en ligne reste floue pour de nombreux utilisateurs. Pour mieux comprendre les rouages de cet outil informatique de plus en plus présent, on s'est demandé quels étaient les avantages du Cloud par rapport aux autres solutions numériques. Voici quelques éléments de réponse ci-dessous : L'intérêt du Cloud dans notre quotidien On ne s'en rend pas forcément compte, mais on utilise le Cloud au quotidien et de multiples façons. Cela va de la boîte mail, en passant par des outils comme Dropbox, en constante évolution, ou encore Google Drive. Ce système de stockage en ligne est partout et souvent bien utile pour conserver ou partager des documents personnels. Avec le Cloud, vous entreposez vos photos, vidéos et autres fichiers en ligne sans avoir besoin de vous soucier s'il vous reste suffisamment d'espace de stockage sur votre disque dur. Les données stockées en ligne sont accessibles en permanence et ce dès que vous le souhaitez. C'est l'un des avantages du Cloud par rapport à un serveur installé sur un ordinateur fixe ou un disque dur par exemple. En effet, si ces derniers fonctionnent mal, vous avez un risque de perdre vos données ou de ne pas pouvoir les utiliser pendant un certain temps. Désormais, il vous suffit seulement d'une connexion à internet et de vos identifiants pour pouvoir vous connecter à votre Cloud et accéder aux documents que vous souhaitez. Avec le serveur Cloud, vous n'avez plus besoin de garder vos documents sur un seul ordinateur puisque vous pouvez désormais avoir accès à vos données sur des supports comme une tablette ou un smartphone. C'est pratique et le partage de vos données se réalise beaucoup plus facilement.…
300
Insolite

Fini les cabines téléphoniques, place aux cabines Wifi

The Verge nous apprend qu'une révolution est en marche pour les anciennes cabines téléphoniques. Comme en France, les anciennes cabines téléphoniques ont fait leur temps, pratiquement tout le monde ayant un téléphone portable. Par contre, quand on a un smartphone en main, on est souvent à la recherche d'une connexion Wifi. C'est en partant de ce ce constat que la ville de New York a décidé de recycler ses cabines téléphoniques en point de connexion. Ce n'est pas encore une une solution de téléphonie IP pour votre entreprise mais c'est un bon début. A Londres, les célèbres cabines rouge ont été transformés en station de recharge pour smartphones et tablettes, aux Etats Unis cela sera donc une solution complète Wifi. Ces « LinkNYC » seront tout d'abord en testés pendant deux semaines avant d'être mis à disposition du grand public. A noter qu'outre le réseau WiFi, ces bornes proposeront des ports USB à destination des passants ayant besoin de recharger leurs téléphones et un écran tactile de type tablette permettant d’accéder à différents services mis en place par la ville, d’accéder à Internet et en dernier ressort, de passer des coups de téléphone ( ah ben quand même ! ). Dans un rayon de 45 mètres autour de cette installation, c'est un super Wifi qui sera proposé par Qualcomm, Comark et Intersection. Le service, gratuit pour les utilisateurs, permettra aux prestataires en charge du projet d'être rémunérés via la publicité, diffusée sur les écrans des bornes, et qui devrait donc leur rapporter plus de 500 millions de dollars au cours des 12 prochaines années. Pour compléter l'information, en plus de la fonction hotspot, les ‘digital Kiosk’ de New-York pourront intégrer des capteurs de température, de pollution, de lumière ou de bruit afin de contribuer à l’analyse de la qualité de…
300
Divers

Créer un site internet en 2016 !

L'année 2015 bientôt fini, il est temps de passer à 2016 ! Et pour beaucoup, cela passe par internet. Dailleurs, petite indiscrétion, i-Actu va subir un petit lifting d'ici quelques jours, le "design" actuel datant un peu et n'est plus adapté au mode de consommation actuel. Du changement dans la continuité tout en privilégiant le visiteur, bien entendu. Aussi, je pense être bien placé quand il est question de création de site internet. Voici donc quelques conseils si vous ne désirez pas faire appel aux services d'une agence web à Montréal. Ces dernières années ont vu apparaitre certaines tendances et nul doute qu'elles vont s'installer encore pendant quelques temps. La première d'entre elle est le "long scrolling". C'et à dire que l'on retrouve toutes les informations souhaitées sur une même page qu'il suffit de dérouler à l'infini. Ainsi, les ancres permettant de se déplacer au sein d’une même page facilement. Et si vous n'êtes pas friands de ce type de site, pensez à laisser votre menu "fixe" comme cela l'internaute n'aura pas à remonter pour changer de catégorie, notamment. L'aspect visuel est important. On peut ainsi être tenté par le "card design" pour un nouveau site. C'est à dire que les contenus sont juxtaposés les un aux autres, comme sur Pinterest. L'agencement est ici important et facilite la navigation, il existe de nombreuses solutions de galerie. La video est désormais accessible à tout le monde et il n'est donc pas rare de la voir utilisée sur de nombreux sites, notamment en fond d'écran. Cela permet de captiver l'audience. Pas besoin dans ce cas là de miser sur le son, il est préférable de faire preuve de créativité. Autre élément qui est facilement négociable mais que bon nombre de webmasters oublient: la typographie. Fini Times New Roman ou Arial , il…
300
Divers

Vous connaissiez la 404 et la 403, voici la 451 !

Si vous visitez les sites internet, vous avez déjà du voir une page mentionnant une erreur 403 ou une erreur 404. La première signifie que l'accès à la page souhaité vous est refusé, et la seconde vous indique que le contenu que vous sollicitez n'existe pas. Il en existe bien d'autres, moins connus comme la 402 qui indique qu'un paiement est nécessaire pour accéder au contenu et il est plutôt rare qu'un nouveau code soit créé. C'est pourtant ce qui vient d'être réalisé. En surfant sur le web, vous allez peut-être rencontré le code erreur 451. C'est, en effet, ce code qui a été choisi par l'organisme de standardisation IETF (Internet Engineering Task Force Group) pour indiquer qu'une page a été censuré. Mais ce code a ses limites car un état qui a censuré un contenu peut également souhaiter que cela ne se sache pas, et va donc demander à ce qu'un autre type d'erreur soit affiché. ;-) On veut bien être transparent mais jusqu'à un certain point. Pour la petite histoire, le chiffre 451 n'a pas été choisi au hasard mais fait référence au roman de science-fiction "Fahrenheit 451", qui parle justement de la censure. Un livre écrit par Ray Bradbury en 1953, adapté au cinéma par François Truffaut en 1966.
300
France

Le phénomène des hoverboards

Depuis quelques mois, on en voit partout. Vous savez ces petits engins hybrides entre un Segway et un skateboard électrique. D'ailleurs cet équipement est tellement insolite que chacun y va de son appellation ou de sa marque, mais le terme hoverboard est en train de s'imposer. Même si cela n'a rien à voir avec le hoverboard original de Marty MacFly (film Retour vers le futur 2). Un hoverboard c'est quoi ? Appelez ça hoverboard segway, mini gyropode ou c'est à peu près la même chose. C'est une petite planche montée sur deux grosses roues qui se pilote simplement en inclinant son corps. Il suffit de se pencher en avant pour avancer, en arrière pour reculer et faire pression sur un des pieds pour tourner. Simple comme bonjour ! Depuis l'été 2015, ce petit gyropode (aussi appelé balance board) est présent dans beaucoup de nouveaux clips musicaux et sur tous les réseaux sociaux. Les stars l' et le public aussi ! Certaines boards sont équipées d'un système audio bluetooth et d'un éclairage intégral à LED. C'est le cas du modèle XtremBoard full Led dispo sur Gyrodeal. Les jeunes en raffolent et certains commencent déjà à bien maitriser l'engin : Où acheter un hoverboard ? Les boutiques en ligne et les marques de mini gryopode sont très nombreuses (je pourrais citer Gyrodeal, Moovway, Monorover ou ) mais la plupart proposent des prix très élevés. On trouve des hoverboards à plus de 1000€ sur certains sites. D'autres, comme proposent régulièrement des promotions qui permettent d'acheter un hoverboard pas cher, souvent à moins de 500€. Vous pouvez également en trouver sur Cdiscount, Amazon ou Alibaba, mais je ne vous le recommande pas. Certains de ces produits sont de moins bonne qualité, notamment les et parfois cela peut être dangereux (voir cet article). Il vaut…
300
Internet/Techno

Les différences entre un hébergement web et un nom de domaine ?

Une réponse à une question que se pose beaucoup de débutant sur le web à propos de l'hébergement et du nom de domaine. Qu'entend-on clairement par ces deux mots ? Les initiés se demandent comment on peut confondre les deux mais les débutants seront bien contents d'en savoir plus sur ces termes. Pour certains, acheter un nom de domaine signifie automatiquement créer un site alors que ce n'est pas vrai, on peut avoir un nom de domaine et le faire "renvoyer" sur une page Facebook par exemple. Faisons donc le point: Commençons par le nom de domaine car comme je l'ai dis précédemment celui-ci peut être dirigé vers un site que l'on n'a pas forcément construit, il est donc primordial et doit être réfléchi avant toute mise en oeuvre technique. Même si certains vendeurs de noms de domaine vous proposent 2,3 pages à personnaliser pour réaliser votre site, ce n'est pas le but premier de votre achat. Celui-ci ne vous octroie que l'utilisation du nom acheté. Ainsi, comme je l'ai dis précédemment, vous pouvez le "diriger" vers le site que vous désirez. Vous avez droit à une page d'administration qui généralement vous permet de créer, et de gérer des adresses e-mail personnalisés ( du type ou ... ). A part çà, vous ne pouvez rien faire d'autres ... L'achat d'un nom de domaine coûte de 3 à 15 euros par an ( avec des tarifs dégressifs selon la période d'engagement ). D'un autre côté, on a l'hébergement, l'élément le plus important de votre site. En effet, vous pouvez avoir acheté votre nom de domaine très cher si votre site n'est pas "dimensionné" pour recevoir un afflux de visites, celui-ci risque de ne pas répondre lorsque les medias vont parler de vous par exemple. C'est généralement ce qui se passe le…
300