placementVu la situation économique des pays européens, de nombreux habitants se posent la question de leurs économies.

Que faire pour ne pas perdre d’argent et/ou en gagner, ce qui serait merveilleux…
Et il existe une solution qui est bien souvent mise de côté à tort, ce sont les fonds de placement. Qu’est-ce que c’est ? Voyons donc la définition: Les fonds de placement sont des organismes de détention collective d’actifs financiers. ls fonctionnent en multipropriété, en émettant sous forme d’actions, auprès des épargnants, des titres de propriété qui représentent une part de leur portefeuille. Ils sont généralement à capital variable, ce qui permet des souscriptions et rachats à tout moment par les épargnants.

Il existe des milliers de possibilité et avant d’investir il faut donc connaître la stratégie d’investissement qui vous est proposé, par une société comme Palos Management , et les risques potentiels liés à votre investissement.
Dans m’hexagone, les investisseurs ont ainsi le choix entre:
– OPCVM, Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières,
– SICAV, Société d’Investissement à Capital Variable,
– FCP, Fonds Commun de Placement,
– FCPE, Fonds Commun de Placement d’Entreprise,
-FCPR, Fonds Commun de Placement à Risques,
– FIP, Fonds d’Investissement de Proximité,
– FCPI,Fonds Commun de Placement dans l’Innovation,
– FPCI, Fonds professionnel de capital investissement,
– FIPS, fonds d’investissement professionnel spécialisé,
– FCT, fonds commun de titrisation,
– FIA, Fonds d’Investissement Alternatifs,
– SCPC, Société en Commandite de Placement Collectif,
– SCPI, Société Civile de Placement Immobilier,
– OPCI, Organisme de Placement Collectif en Immobilier,
– SOFICA, Société pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle,
– Fonds de placement de droit suisse autorisés à la vente en France,
– Fonds luxembourgeois,
– Fonds profilés.

C’est donc une société de gestion qui s’occupe donc du fond en échange d’une rémunération qui se décompose en coûts d’achat ( ce sont les fameux droit d’entrée), frais de gestion (forfait annuel, au prorata des capitaux gérés), frais de révision, frais de publication et coûts de sortie (frais de sortie).
Tout cela n’est pas toujours investi en euros ( ou dans une autre monnaie ) mais peut l’être dans différentes classes d’actifs: monétaire ( actifs de courte échéance, au rendement proche de l’inflation … dont peu intéressant ), obligataire ( obligations et titres assimilés ), actions (actions et titres assimilés ), immobilier ( investissement via l’acquisition d’immeubles ), ,on coté ( investissement dans des titres d’entreprises non cotées), créances (placé dans des opérations de crédit) accordés directement ou par rachat de créances bancaires (fonds communs de créances), métaux (or, argent…), matières premières ( pétrole, café, sucre … ), exotiques (pierres précieuses, films…), éthiques ( composés d’actions de sociétés respectant certains critères considérés « équitables »).

Parfois compliqué à première vue, les fonds de placements sont très simples à gérer ( beaucoup plus que des actions côtées en bourse ) et un bon gestionnaire s’arrange pour que ses clients ne perdent pas d’argent en réalisant des arbitrages, c’est à dire en vendant ou achetant ce qui a lieu d’être.