jo pékin spectacle cérémonie stade Et çà continue !

Après le feu d’artifice de la cérémonie d’ouverture qui n’était pas en direct, après l’interprétation d’une chanson par une enfant qui ne la chantait en fait pas, nouvelle « affaire » à Pékin !
Cette fois, ce sont les enfant qui participaient au spectacle qui sont montrés du doigt. Yuan Zhifeng, directeur-adjoint de la compagnie de danse Galaxy, indique dans le « Wall Street Journal » que les enfants choisis étaient tous issus de la communauté Hans alors que les organisateurs avaient spécifié que ceux-ci venaient de tous les groupes ethniques officiels du pays.

Dans le programme officiel des JO, on peut lire: « Cinquante-six enfants des 56 groupes ethniques chinois entourent le drapeau national chinois, représentant les 56 groupes ethniques« . Quelle sera la prochaine révélation ?