ump ps umps parti socialiste union majorité élection municipale On ne sait plus où est la droite et la gauche en France.

En tout cas, en politique !
En effet, certains minsitres du gouvernement Fillon ne sont pas encartés UMP mais ont plutôt de sidées proches du PS. Ce qui laissait sous-entendre de beaux duels l’an prochain lors des élections municipales. Mais voilà une situation cocasse.

Arlette Grosskot, apparentée UMP, a décidé d’apporter son soutien à Jean-Marie Bockel, socialiste … et accessoirement secrétaire d’état du gouvernement. Amusant comme situation lorsque l’on se souvient le tolé soulevé par François Bayrou lorsqu’il a indiqué, entre les 2 tours, que son soutien n’irait pas forcément à Nicolas Sarkozy.

A suivre très certainement…