L’UMP avait déjà été pris en flagrant délit de reprise de musique sans en avoir sollicité l’autorisation.

Voici un nouveau « couac » à propos d’Hadopi.
Lors du « Campus » qui vient de se terminer, l’UMP a présenté un spot de « propagande ». Celui-ci détaille notamment la vie d’une jeune femme qui adhère au programme web du parti du Président. Et elle peut même y créer des sujets, nommés des « nécessaires ». Elle peut écrire à des personnalités de l’UMP, participer à des réunions, s’impliquer dans la vie politique. Et celà passe notamment par la possibilité de créer des pétitions.
Ainsi à 2min58s, on peut voir un courrier adressé par la jeune femme. Or, un arrêt sur image nous permet de découvrir en fait la pétition contre Hadopi disponible ici. D’un côté, l’IMP est donc pour mais dans ce spot, le parti est contre.

Comment çà je suis moqueur ? … [ çà se passe à donc à 2min58s ! ]