internet téléphonie mobile 3g free Intéressé par la 3G, le fournisseur d’accès internet ne l’ait pas par le prix demandé par l’Etat.

Pour le moment aux mains des 3 opérateurs, Orange, SFR et Bouygues Telecom, on ne peut pas dire que la concurrence joue beaucoup.
Pire, on parle d’un découpage de la quatrième licence entre les 3 opérateurs sus-citées, ce qui ne devrait pas amner un réel bouleversement dans le monde des mobiles. L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) doit décider fin septembre de qui obtiendra cette licence. Et Free n’a peut-être pas perdu la bataille !
Puisqu’une autre solution existe: faire le partage entre anciens et nouveaux arrivants. La société chère à Xavier Niel pourrait alors récupérer une partie des « ondes », ce qui lui serait suffisant pour proposer une alternative de téléphonie mobile. Ainsi, il se murmure que Free pourrait proposer des forfaits 28 euros moins chers que la concurrence. Quant on sait qu’il a été établi que le chiffre d’affaire moyen par habitant était, en 2007, de 32 euros par mois chez Orange, 39 euros chez SFR, et 31 euros chez Bouygues Télécom, cela a de quoi faire réfléchir.

Wait and see, comme on dit outre-manche…