angela merkel chancelière allemande sous-vetement bruno bannani Une femme politique en petite tenue, la dernière fois celà avait fait parler.

Mais dans le cas ici rapporté, il s’agit juste d’une publicité.
« Nous donnons tout pour la croissance » peut-on lire sur la dernière affiche de la marque Bruno Bannani, qui commercialise de sous-vêtements outre-rhin. La marque offre, en outre, une réduction de 5 euros sur tous ses articles pour lutter contre la baisse du pouvoir d’achat.

Angela Merkel n’est pas la seule à être représentée sans ses vêtements et si les différents visages d’hommes politiques allemands, Frank-Walter Steinmeier (SPD), le président du FDP Guido Westerwelle, celui de la CSU, Horst Seehofer, le coprésident de Die Linke au Bundestag Gregor Gysi, la ministre de la famille Ursula von der Leyen et le coprésident des Verts allemands Cem Özdemir sont ressemblants, les corps ont été retouchés pour être parfait au regard.

Une belle campagne de communication en tout cas, sera-t-elle efficace ?