viagra pilule impuissance cia afghan Selon un agent de la CIA qui a travaillé en Afghanistan, les « informateurs » américains goûtent au joie du capitalisme.

Et en font profiter la gente féminine.
En effet, l’agence fédérale de renseignement américaine « paierait » les info recueillies avec des pilules de Viagra, cela diffère des armes et fait partie de la panoplie pouvant être offerte, tout comme les couteaux de poche, les jouets, les fournitures scolaires, les visas de voyage, les soins médicaux …

Certains Afghans seraient ainsi … épanouis !