controle anti dopage lance armstrong sept fois tour de france retour astana Il faut savoir que les cyclistes professionnels doivent fournir à leurs employeurs et à l’Agence Mondiale Anti-dopage les différents lieux où ils se trouvent.

Mieux qu’un GPS, les coureurs sont ainsi localisés et peuvent faire l’objet de contrôles anti-dopage à tout moment.
C’est ce qui est arrivé récemment à Lance Armstrong, qui vient d’annoncer son retour dans le monde professionnel. Le septuple champion du monde a participé récemment à une course VTT de 160 kilomètres et pour pouvoir y participer il a du s’inscrire au programme antidopage de l’Usada (Agence antidopage américaine). Et cette dernière a fait son travail en contrôlant le champion cycliste.

Espérons pour Armstrong et pour le Tour que son retour ne soit pas entâché de nouvelles affaires…