Après avoir plutôt bien réalisé une mue qui a vu arriver en kiosque une nouvelle formule du « Figaro, » le groupe éditeur déjà de nombreux magazine a indiqué qu’il allait éditer un journal gratuit.

Alors qu’il n’y a pas si longtemps, les grands groupes disaient que le mode de distribution gratuite n’était pas viable économiquement, ceux-ci ont changé leur fusil d’épaule ! Ainsi, c’est à l’occasion d’une table ronde à l’Assemblée Nationale que le directeur de la rédaction, Nicolas Beytout, a annoncé la nouvelle, sans autre explication.

A suivre donc…