C’était la rencontre du week-end…

Les rugbymens français n’ont su s’imposer face à leur collègue néo-zélandais.
Et la domination fut totale. Il faut dire que les « blacks » étaient motivés comme le prouve ce chant réalisé avant le match. Alors qu’on a l’habitude d’entendre et de voir le « Ka Mate« , les hommes de Liévremont ont eu droit au « Kapa o Pango« .

Un chant faisant part de leur motivation à son paroxisme.