iceberg thulé evaristti Non, la neige du plus haut sommet d’Europe ne va pas disparaître pour se transformer en Mer Rouge…

Colorer les cimes de la montagne française est un défi lancé par un artiste d’origine chilienne.
Marco Evaristti, 42 ans, qui indique qu’il n’est pas fou, affirme avoir engager 15 personnes pour mener à bien son projet. L’opération qui devrait coûter près de 50 000 euros consiste à déposer 1200 litres d’eau colorée en rouge sur 2500 mètre carré du Mont Blanc. Cependant, l’artiste n’a pas donné la date de réalisation de son projet, ne voulant pas que l’Etat Français intervienne au nom de « la défense de l’environnement ».

Ce projet, qui pourrait paraître farfelu n’est pas le premier de Marco Evaristti: en 2004, il avait « coloré » un iceberg en rouge pour protester contre « les dépôts de déchets nucléaires abandonnés par les Etats-Unis près de la base américaine de Thulé«  au nord de l’île. En 2000, c’est lui qui avait exposé des poissons rouges dans un mixer dans un musée danois laissant toute liberté aux visiteurs d’appuyer sur le bouton… et voir ce que celà donnait.

Après son projet « français », c’est un oasis marocain qui subira au printemps 2007 les frasques de ce personnage en étant « repeint » également en rouge…