NBourse des valeurs depuis le 4 février 1971, le Nasdaq est l’un des plus importants marchés d’actions de New York. Elle appartient à un groupe européano-américain depuis 2008. Elle est considérée comme étant le plus grand marché électronique dans le monde entier. Les entreprises avec un potentiel de croissance plutôt fort y sont représentées. Cette bourse de valeurs a battu les records à Wall Street. De plus amples renseignements à ce sujet sont dans cet article.

Pourquoi le Nasdaq bat des records à Wall Street ?

Les indices du Nasdaq ont fini par atteindre de hauts sommets ces derniers temps. Cela est dû à l’excellente santé boursière de tous les géants technologiques de l’Amérique. On peut citer Facebook à titre d’exemple. Ce géant technologique américain a dépassé le seuil des 1 000 milliards de dollars en capitalisation. Il a aussi remporté une bataille judiciaire de grande taille.

À titre informatif, cette bourse américaine a grimpé de 0,98 % avec 14.500.51 points. Le Dow Jones industrial average ou l’indice des valeurs vedette a baissé de 0,44 % avec 34.283.27 points. Le S&P, quant à lui, a gagné 0,23 % avec 4.290.61 points. Boeing a subi une chute de 2,79 % et Johnson & Johnson a subi une cession de 0,12 %. Avec l’action de Facebook qui est montée de 4,18 %, le groupe californien est entré dans le club des sociétés valeureuses. Alphabet, Amazon, Microsoft et Apple en font partie. Les taux obligatoires américains ont replié et les valeurs technologiques ont pu en bénéficier.

Comment le Nasdaq bat des records à Wall Street ?

wall street banque finance bourse

Les indices de cette bourse de valeurs poursuivent leurs rebonds pour atteindre des sommets historiques depuis quelques jours. Il y a moins de préoccupation en ce qui concerne l’inflation américaine qui s’accélère. Le géant technologique américain Microsoft a atteint une capitalisation boursière supérieure à 2000 milliards de dollars (+4,77 %). Amazon (+3,22 %), Alphabet, Apple (+ 5,15 %) et Facebook (+3,9 %) ont connu une légère hausse ou une certaine stabilité.

Google (+2,24 %) et Netflix (+1,31 %), de grands noms de la technologie à Wall Street jouissent aussi d’indices de référence surperformés. La banque américaine Morgan Stanley, quant à elle, a baissé de 0,13 %. Des propositions de loi pour la régulation des piliers américains de la technologie sont à examiner dans les jours à venir. Cela revient à la commission judiciaire de la chambre des représentants.