PARIS–()–PyratzLabs, le Startups Studio nouvelle génération dans l’écosystème Web3 accélère son développement. Avec un business model unique, et déjà à l’initiative de success stories reconnues, PyratzLabs se donne comme mission de faire émerger les futurs champions Web3 européens. Le studio annonce aujourd’hui l’ouverture de son lieu physique, de 1000m2, dédié aux entrepreneurs Web3, offrant à ces derniers la possibilité de se réunir, de bénéficier de programmes d’accompagnement adaptés, et de recevoir les conseils d’experts passionnés d’entrepreneuriat et de technologie. A cette occasion, PyratzLabs fait entrer à son capital des investisseurs de renommée, à hauteur de 3 millions d’euros.

UN MODÈLE DE STUDIO INÉDIT

PyratzLabs a été fondé en 2021 par 4 anciens de grandes écoles, passionnés d’entrepreneuriat et d’innovation et aux profils très complémentaires : Bilal El Alamy, passionné d’impact, mêle la vision produit et stratégie pour en sortir des idées foisonnantes, Maxime Sarthet, garant de la stratégie financière et sociale, Thomas Binetruy, jeune PhD pour qui l’informatique n’a plus aucun secret, et Jacques Lalo, designer spécialisé dans les projets créatifs à dimension tech. Leur rencontre se joue sous le signe de la technologie blockchain, qui sera le fil rouge de leurs projets communs. Très rapidement, les fondateurs de PyratzLabs font le constat de freins au développement de startups du Web3 en France. Certes de belles réussites comme Ledger ou encore Sorare existent et les fonds d’investissement scrutent davantage l’écosystème Web3, mais cela ne suffit pas. Pour eux, l’hexagone manque clairement de structures d’accompagnement des entrepreneurs Web3, de lieux physiques pour se rencontrer dans la vie réelle, dans un écosystème encore balbutiant et parfois trop virtuel.

C’est pour cette raison que PyratzLabs décide de créer un lieu inédit d’échanges et d’ébullition technologique, de 1000m2 à Levallois-Perret, pour accueillir les acteurs du Gaming et de la DeFi afin de construire et financer l’écosystème. Leur modèle est simple : sélectionner les entrepreneurs les plus motivés, être les premiers à croire en eux, pour les accompagner à forger leur vision et développer leur produit jusqu’à un lancement réussi.

Le Web3 permet de nouvelles méthodes de consommations qui sont en cours d’éveil, spécialement à Paris qui pourrait devenir la capitale européenne. Malheureusement, il manquait encore la plateforme qui permettra à toute une génération de s’emparer des valeurs et des technologies offertes pour avoir le plus d’impact positif, sur le plus de monde possible. La mission de PyratzLabs est donc simple : servir de facilitateur.” explique Bilal El Alamy, président et co-fondateur de PyratzLabs.

Dans sa quête d’adoption du Web3, PyratzLabs investit également dans plusieurs initiatives proposant au grand public de partir à la découverte du monde des NFT. On peut citer NFT Factory à Paris ou Lezar House à Barcelone, laboratoire créatif et technologique à destination des artistes qui veulent se lancer dans les NFTs.

UNE STRATÉGIE D’ACCÉLÉRATION FRUCTUEUSE

PyratzLabs compte déjà à son actif de belles success stories qui ont requis leur expertise technique, tel que le développement de la plateforme DOGAMI, qui a levé 6 millions d’euros en seed, ou encore Smartlink qui en a levé 3 millions. Le Startups Studio souhaite faire émerger d’autres pépites très rapidement, et faire bénéficier aux nouveaux porteurs de projets d’une stratégie directement inspirée de ces méthodologies acquises aux cours des précédents succès.

Pour répondre à ces ambitions, PyratzLabs a fait entrer au capital un groupe d’investisseurs internationaux, à l’image de leurs ambitions. Des investisseurs de la tech & du Web3 comme le clan SandBox et Animoca Brands, des family offices et des corporates se sont ainsi proposés d’apporter leurs valeurs respectives. Parmi lesquels figurent des noms comme Jonathan Cherki (Content Square), Anice Chlagou (Letus Private Office) ou encore Julien Pageaud (Sparkle Ventures).

« En adoptant ce modèle de création, PyratzLabs est idéalement positionné pour devenir le Y-Combinator du Web3. Nous comptons sur le studio pour soutenir activement la création de startups Web3 en Europe en s’appuyant sur son expertise et ses récents succès. » commente Julien Pageaud, l’un des investisseurs du studio PyratzLabs.

« C’est un excellent moyen de nous exposer à un portefeuille diversifié avec de nouveaux scénarii de liquidité offerts grâce aux tokens acquis au fur et à mesure. » commente Anice Chlagou, Fondateur et Directeur Général de Letus Private Office.

6 nouvelles startups ont rejoint récemment PyratzLabs. Toutes partagent la même ambition de devenir les futurs champions mondiaux et elles collaborent déjà entre elles pour créer des synergies économiques vertueuses. L’appel est donc lancé pour tout entrepreneur Web3 qui souhaite accélérer son projet : rejoignez la communauté PyratzLabs!

Follow us on

➔ Discord : https://discord.com/invite/KUHGRgwfVa

➔ Linkedin : https://www.linkedin.com/company/pyratzlabs/

➔ Twitter : https://twitter.com/PyraTzLabs

➔ Our website : https://www.pyratzlabs.com/