googie google cyber typo squatting elyséePetite info surprenante qui circule en ce moment via Twitter.

En se trompant sur le nom de domaine de Google, on peut se retrouver à l’Elysée.
Faîtes le test: tapez googie.fr dans votre navigateur préféré et voyez où vous aboutissez. Elle est pas belle la vie ? Plutôt que de cyber-squatting, c’est de typosquatting qu’il faut parler. Ce procédé est l’enregistrement de nom de domaine connu mais avec une faute dans le nom pour tenter de récupérer le trafic lié à une marque, à un service.

L’Elysée serait en manque de visiteurs ?

EDIT: apparemment, le nom de domaine a été acheté le 27 janvier par un particulier qui n’a rien à voir avec l’Elysée, qui condamne ce « typo-squatting »… A suivre ?