condoleancesAujourd’hui, je vais aborder un sujet qui n’est pas de plus joyeux mais auquel nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre.

Amis, familles, collègues, nous avons tout à regretter la disparition d’un être proche.
Et que l’on assiste ou pas à la cérémonie liée à la disparition de la personne, nous avons bien souvent la nécessité de présenter ses condoléances. Et c’est souvent une difficulté supplémentaire qui s’ajoute à la situation.
En effet, que l’entourage du disparu ait choisi une maison funéraire moderne pour organiser une cérémonie d’hommage privée, une église ou le domicile pour recevoir les dernières visites, il faut trouver les bons mots pour exprimer ce que l’on ressent sans être trop long.

Que dire pour consoler ceux qui restent et les soutenir ? Y-a-t-il des usages à respecter dans ce moment douloureux ? Comment exprimer avec des mots les sentiments que nous avons à cet instant ? Comment manifester son soutien même si on n’est pas présent physiquement ? Autant de questions et plein d’autres certainement que l’on est en droit de se poser.
Il ne faut pas oublier que le message est destiné à apporter votre soutien à la personne, aux personnes qui vont le recevoir … Aussi, s’il y a des formules basiques, il vaut mieux les éviter et apporter une valeur ajoutée à ces mots. Ces derniers peuvent apporter des réactions différentes selon les moments où on les reçoit, les personnes qui les reçoit … et il faut donc bien considérer ce triste moment.

Aussi, que ce soit vive voix, par téléphone, en faisant envoyer des fleurs ou par courrier, votre texte doit « aider ». D’autant plus que, parfois, les personnes qui ont reçus vos mots s’en rappelleront souvent plus tard: les quelques jours après la réception des condoléances, on les survole généralement car on a autre chose à faire, et ensuite quand on a plus de temps, on y fait plus attention: « pourquoi il a dit çà ? », « ah tiens, il le connaissait mieux que je ne le pensais » …

Pas besoin d’un papier à lettre pour exprimer ce que l’on ressent, le verso d’une carte de visite suffit. Il n’y a donc que quelques lignes à écrire mais celles-ci doivent toucher la personne qui les reçoit en leur montrant que le manque qui va être créé vous touche, au vu de vos rapports.

Au delà des conseils d’écrire à la main ces condoléances, il y a d’autres conseils que l’on peut prendre et qui se résument dans la video ci-dessous:

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid