parking musique taxe scpp Et non ce n’est pas une blague !

Les parkings pourraient venir en aide aux producteurs et aux artistes.
C’est en tout cas un souhait de la Société Civiles des Producteurs Phonographiques, qui désire revoir la barème des lieux sonorisés. En effet, pour diffuser de la musique dans les parkings ( ou les ascenceurs ), il faut s’acquitter d’une taxe qui n’a pas été « corrigée » depuis 20 ans. La SCPP a confié à l’IFOP le soin d’interroger les différents clients afin de savoir notamment si ceux-ci seraient prêts à payer plus cher leur place d eparking pour financer la « musique ».

Des taxes sur les abonnements téléphoniques, sur les abonnements internet, sur la musique des parkings, n’y a-t-il pas de réelle solution ? car si celà continue les éditeurs musicaux ne travailleront plus à 100% mais attendront simplement le revenu ainsi généré…non ?