Quand on commence dans la vie active, on n’a pas beaucoup d’argent…

Et il est donc très rare que l’on se projette comme propriétaire d’un logement, la location étant plus à même de répondre à nos besoins.
Parfois, un appartement nous plait sur annonce mais en le visitant on est déçu. Parfois, le logement nous plait mais son coût fait que l’on ne le « prend pas ». Et puis il arrive que niveau prix, cela correspond à nos ambitions et que l’on est prêt à y habiter de suite. C’est à ce moment là qu’il faut redoubler de vigilance.
En effet, s’engager dans un logement peut donner lieu à des obligations très restrictives.

location-appartementTout d’abord, si on ne vous propose pas de bail de location, fuyez !
En effet, non seulement en cas de problème vous ne pourriez vous retourner vers la personne qui vous loue le logement mais surtout celle-ci peut vous mettre à la porte sans aucun préavis. Pour rappel, un bail est toujours établi en deux exemplaires, un pour le bailleur, l’autre pour le locataire et doit comporter les éléments suivants:
– la date de début et la durée de la location,
– l’utilisation de l’espace loué (privé, professionnel, ou les deux),
– le prix de la location, les conditions de paiement et de la révision de prix,
– les charges et impôts que le locataire doit payer,
– la caution (s’il y a lieu),
– les conditions de résiliation du contrat.

En général, la durée du contrat est de 3 ans mais un propriétaire peut également vous louer son bien que pour un an.
Par ailleurs, tous les propriétaires ( ou presque ) demandent un dépôt de garantie. Il est à hauteur de 2 mois de loyer (donc, attention si on vous demander de payer plus que cela). Ce dépôt vous est restitué lorsque vous quittez l’appartement, avec les déductions si l’appartement est endommagé. Le propriétaire doit alors justifier les éventuelles retenus et, en cas de désaccord, vous pouvez vous défendre en déposant plainte auprès de la préfecture de Police locale ou à la Direction Départementale de l’Equipement, un service d’état pour les problèmes de logements.

Méfiez-vous également d’un loyer trop bas, même si vous cherchez un appartement sur Logis Québec. Celui-ci n’inclue peut-être pas les éventuelles charges du logement, qui pourraient à terme « gonfler » les sommes dues. Assure-vous de payer ce qu’il faut et pas plus: le concierge (s’il en existe un), le nettoyage des parties communes, la maintenance générale, l’ascenseur, les ordures ménagères, l’eau et le chauffage s’il provient du système central.
Comme il est difficile de connaître exactement le montant des charges, celles-ci sont évaluées sur celles de l’année précédente et peuvent donc donner lieu à un réajustement en cours d’année.