Que vous ayiez une agence de conception web à Montréal ou que vous réalisiez vous même votre site internet, il y a quelques règles à respecter dans sa réalisation.

En voici quelques unes, que j’estime principales, mais il y en a surement d’autres selon le type de site que l’on veut réaliser.
Tout d’abord, premier élément à considérer, à quoi va servir ce site internet ? Généralement, un site est fait pour vendre mais cela passe-t-il par la réalisation d’un site vitrine, d’un blog ? Quel est le budget consacré à ce support ? Piur vendre, il faut savoir acheter, au bon prix !

Pour cela, je conseille généralement la réalisation d’un cahier des charges qui définit très exactement soit ce que l’on veut ( si c’est nous qui demandons la conception du site internet ), soit ce que le client veut ( si c’est nous qui allons réaliser le travail). Au premier abord, tout le monde semble se comprendre mais on se rend vite compte qu’un bleu n’est pas assez bleu, ou est trop bleu pour le client. Par exemple, le cartouche qui entoure le K d’euKlide ( un de mes autres sites ) dans le logo n’est pas rouge, contrairement à ce que beaucoup pensent mais fait partir du orange: j’avais, en effet, demandé du rouge qui n’en soit pas au graphiste qui s’est chargé du dessin, et il a exaucé mon voeu. Le cahier des charges donne donc le ton du site mais également définit son arborescence, ses menus. Et surtout, il indique un délai et un échéancier de présentation de différentes étapes.

3ème point: le référencement du site. Avoir un site, c’est bien mais encore faut-il qu’il soit visité. Qui va s’occuper de faire savoir au monde que vous existez ? comment ? ( Publicité Adwords, Facebook Ads ? achat d’encart pub sur sites ).
Une fois le site réalisé, qui va s’occuper de sa gestion ? qui va le mettre à jour et pendant combien de temps. Il est de coutume lorsqu’on réalise un site d’en effectuer la maintenance pendant un an … et de négocier ensuite avec le client, le suivi du site. Personnellement, je refuse de mettre « les mains » dans des sites que je n’ai pas réalisé. Car si je rencontre un problème, je me vois mal dire à un client « oui mais çà ce n’est pas moi qui l’ai mis, qui l’ai fait … ». C’est aussi une façon pour moi de ne pas perdre du temps à chercher dans du code, que d’autres ont construit selon une logique qui ne fait pas toujours partie des standards du web.

Je recommande aussi de bien définir la cible du site.
On ne communique pas de la même façon à un ado qu’à un adulte. Or, certaines sociétés font un site qui leur ressemble, qui leur plait mais qui n’est pas toujours celui que le client désire.
Si vous désirez plus d’info, je vous invite à visiter euKlide où je distille parfois des conseils pour réaliser un site internet qui sera visité.

  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid