tibet libre didier barbelievien renaud siry syri Certains parlent de « supplices chinois » en parlant du morceau que vous pourrez voir ci-après.

A l’instar de ce qui avaient fait contre la Famine en Ethiopie ou du célèbre morceau des Enfoirés, un titre met en avant la « tragédie » tibétaine.
Et c’est l’un de nos plus célèbres auteurs-compositeurs qui s’y est collé. Adjoint à Renaud Siry, Didier Barbelievien a, en effet, a décidé de chanter pour le Tibet. « Combien de moulins à prières / pour faire encore tourner la terre » ou encore « Le Tibet c’est nous / La Terre est partout / Le toit du monde pourrait s’écrouler sur les machines à sous » ou encore « Le Tibet là-haut / Le silence des anneaux » peut-on entendre sur ce morceau, qui n’est pas encore disponible à la vente, ses auteurs n’ayant encore pas signé avec une maison de disque. Un bien pour un mal ?

A vous de juger !

Via Luc Mandret