nicolas sarkozy t-shirt procès contrefaçon Nouveau procès pour le président de la République Française

Et cette fois, c’est contre des t-shirt !
Nicolas Sarkoy s’est, en fait, constitué partie civile, à propos de t-shirts parodiques dont certains utilisaient son nom suivi du slogan « tolérance zéro », avec le « O » remplacé par une « cible » et la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » couverte d’une tâche de sang. Les gérants des sociétés proposant ces réalisations ont été mis en examen courant avril pour « contrefaçon, détournement de marque sans autorisation ».

Il semble que Heineken et Lacoste aient agi de la même façon…