nicolas sarkozy piégé les justiciers On se souvient que Ségolène Royal avait été piégée par Gérald Dahan lors de la campagne électorale…

Au tour de Nicolas Sarkozy d’être « victime » d’un canular téléphonique.
Cependant, à la différence de la candidate PS, ce n’est pas un humoriste français qui a osé s’en prendre au nouveau président français mais des animateurs québécois pour la station de radio Ckoi et l’émission « Les justiciers masqués ». Marc-Antoine Audette et Sébastien Trudel ont, en effet, appelé le vainqueur de l’élection présidentielle en se faisant passer pour le premier ministre du Canada, Stephan Harper.
Ecorchant son nom, le faux dirigeant canadien a ainsi pu dialoguer pendant 3 minutes avec l’ex-ministre de l’intérieur. La conversation a pris fin quelques secondes après qu’il ait été proposé à Nicolas Sarkozy de participer à un diner de cons avec Georges Bush.

L’intégralité de l’entretien téléphonique est consultable ici.