jumeaux pere different adn examen super fecondation

L’histoire est pour le moins surprenante mais ce n’est pas la première fois que celà arrive.

i-Actu avait déjà indiqué la bi-paternité de jumeaux. Voilà que 7sur7 nous relate un nouveau « cas ».
Celà a eu lieu en Turquie et doit son origine ne fait à une procédure de divorce. Un homme doutait en fait de la fidélité de sa femme et a demandé des tests que de stest ADN soient réalisés sur ces enfants afin de savoir s’il en était bien le père.
Bonne nouvelle pour lui puisque « oui » ! enfin « oui » et « non », les examens ont indiqués qu’il était bien le géniteur d’un des enfants mais pas de l’autre, né pourtant en même temps. En médecine, on nomme celà la « super-fécondation » et peut se produire, selon le professeur Rusen Aytac, chef du département de gynécologie de l’Université d’Ankara, « si cette femme a des relations sexuelles avec deux hommes différents dans une courte période, cela peut aboutir à une grossesse double, chaque ovule portant un matériel génétique différent ».

Ce qui est le plus malheureux dans cette histoire », c’est que le papa a décidé de garder l’enfant dont il est le père et de placer le second en établissement d’accueil.