mikel astarloza dopage tour de france epo controle Il n’y a malheureusement pas eu de surprise !

Alors qu’on s’étonnait de l’absence de cas positif sur la Grande Boucle 2009, les spécialistes avaient indiqué que des contrôles plus poussés pourraient amener à avoir une modification du classement.
Et voilà donc que l’on apprend ce jour que l’Espagnol Mikel Astarloza a été contrôlé positif à l’EPO. En fait, ce contrôle a été réalisé le 26 juin soit avant le départ du Tour. Mais si l’échantillon B confirme les conclusions du premier échantillon, nul doute que celui qui a terminé 11ème de l’épreuve en ayant remporté l’étape de montagne reliant Martigny à Bourg-Saint-Maurice aurait du souci à se faire pour la suite de sa carrière.

Dans un premier temps, l’UCI l’a suspendu à titre conservatoire. A suivre …