chantal goya jean jacques debout marie rose

Une info que vous ne verrez peut être pas dans les autres médias…

Des nouvelles de l’égérie des enfants et de son mari.
Poursuivi pour fraude fiscale, Chantal Goya et Jean Jacques Debout pourrait se voir infliger une peine de 15 mois de prison avec sursis ainsi que 10000 euros d’amende, tel est en effet la demande du procureur de la république. Il faut dire que le couple est coutumier des faits puisqu’en 1985, 1988, 1989, 1994 et 1995, il avait déjà eu mal à partie avec l’administration fiscale. L’avocat des « célébrités » a plaidé l’erreur de bonne foi.

Décision du tribunal en octobre 2007…. à suivre donc.