sas-statut-entrepreneurMême si l’ambiance générale est à baisse de motivation, des entrepreneurs se lancent chaque jour.

Et avec mon autre site, euKlide, je les accompagne au quotidien.
Pour beaucoup, le statut d’auto-entrepreneur ( devenu dailleurs micro-entrepreneur désormais ) convient idéalement. Mais cela dépend du montant du Chiffre d’Affaires réalisé. En effet, passé les limites du statut, il faut s’interroger sur la transformation de son activité statutairement.
Et là, la grosse majorité se tourne vers la SARL: la Société à Responsabilité Limité. Mais depuis quelques années, des entrepreneurs se sont penchés sur la SAS. Derrière cet acronyme se trouve la Société par Action Simplifiée. Cette dernière offre aux actionnaires une plus grande liberté d’organisation (définie par les statuts) que pour la société anonyme (SA) ou la SARL. La SAS est constituée par une ou plusieurs personnes n’engageant leur responsabilité qu’à concurrence de leurs apports. Elle est ainsi peu encadrée par la loi puisqu’elle n’est régie que par les les articles L227-1 à L227-20 et L.244-1 à L.244-4 du code de commerce.
Elle peut être créée uniquement par un actionnaire et devient alors une SASU, de fait at a une grande souplesse de fonctionnement.

Un statut intéressant au demeurant: aussi, si vous désirez en en savoir plus sur sur le statut SAS, le mieux est donc de se renseigner sur ces avantages et inconvénients propres à votre cas.