rachida dati ex garde sceaux ministre justice maire paris députéeC’est le fait de ce dimanche…

Invitée de “Dimanche+“, l’ex-garde des sceaux s’est emmêlé les “pinceaux”.
Commentant les raisons d’un plan de licenciement chez Lejaby dans l’Ain, Rachida Dati a employé le mot de “fellation” au lieu d'”inflation”.
Je déplore le sort qui est fait à ces femmes et ces hommes qui ont consacré leur vie à cette entreprise. Ces fonds d’investissement étrangers n’ont pour seul objectif que la rentabilité financière à des taux excessifs. Moi quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20, 25% avec une fellation quasi nul, et en particulier en période de crise…” a ainsi indiqué la député européenne, maire du XVème arrondissement de Paris.

Nul doute que cette image se retrouvera au zapping et dans de nombreux bêtisiers… Surtout qu’Anne Sophie Lapix n’a rien relevé.