toifilou maoulida football rc lens chaussette Il est courant de voir certains joueurs soutenir leur(s) cheville(s) avec un strapping…

Mais ces bandes de couleur blanche ont posé problème à l’arbitre du match Lens/Guingamp d’hier soir.
En effet, bien que télévisé, donc à cheval sur l’horaire, la rencontre a débuté avec quelques minutes de retard par la volonté de l’arbitre. Ce dernier a demandé à Toifilou Maoulida, l’attaquant lensois de retirer le strapping posé aux jambes. Les chaussettes des guingampais étant blanches, le référé craignait que l’on confonde les jambes des joueurs lors d’action litigieuse.

Sans remettre en cause cette décision, elle est surprenante car le strapping ne recouvrait pas toute la jambe et on peut nettement faire la différence entre les adversaires … pendant qu’on y est pourquoi ne pas donner une couleur de chaussures à chaque joueur pour être sur que c’est untel ou untel qui touche le ballon ?