sydney govou amende interpellé etat ivresse alool alcoolémie A chaque intersaison, on parle de son départ et finalement il reste…

Mais peut être que la mésaventure qu’il vient de vivre va le pousser vers la sortie.
Comme Milan Baros qui n’avait pas « survécu » à un fort excès de vitesse, Sydney Govou pourrait se voir signifier qu’il n’est plus l’homme aimé à Lyon. Son permis lui a été retiré après qu’il ait été contrôlé conduisant son véhicule avec un taux d’alcoolémie de 2.6g, dans la nuit de dimanche à lundi ( après le match contre l’OM et un match nul, on ne voit pas trop ce qu’il y avait à fêter ???).

L’international français passera d’ici quelques mois devant le tribunal correctionnel pour connaître sa peine.