A la une

Le Nasdaq bat des records à Wall Street

NBourse des valeurs depuis le 4 février 1971, le Nasdaq est l'un des plus importants marchés d'actions de New York. Elle appartient à un groupe européano-américain depuis 2008. Elle est considérée comme étant le plus grand marché électronique dans le monde entier. Les entreprises avec un potentiel de croissance plutôt fort y sont représentées. Cette bourse de valeurs a battu les records à Wall Street. De plus amples renseignements à ce sujet sont dans cet article. Pourquoi le Nasdaq bat des records à Wall Street ? Les indices du Nasdaq ont fini par atteindre de hauts sommets ces derniers temps. Cela est dû à l'excellente santé boursière de tous les géants technologiques de l'Amérique. On peut citer Facebook à titre d'exemple. Ce géant technologique américain a dépassé le seuil des 1 000 milliards de dollars en capitalisation. Il a aussi remporté une bataille judiciaire de grande taille. À titre informatif, cette bourse américaine a grimpé de 0,98 % avec points. Le Dow Jones industrial average ou l'indice des valeurs vedette a baissé de 0,44 % avec points. Le S&P, quant à lui, a gagné 0,23 % avec points. Boeing a subi une chute de 2,79 % et Johnson & Johnson a subi une cession de 0,12 %. Avec l'action de Facebook qui est montée de 4,18 %, le groupe californien est entré dans le club des sociétés valeureuses. Alphabet, Amazon, Microsoft et Apple en font partie. Les taux obligatoires américains ont replié et les valeurs technologiques ont pu en bénéficier. Comment le Nasdaq bat des records à Wall Street ? Les indices de cette bourse de valeurs poursuivent leurs rebonds pour atteindre des sommets historiques depuis quelques jours. Il y a moins de préoccupation en ce qui concerne l'inflation américaine qui s'accélère. Le géant technologique américain Microsoft a atteint une…
300
A la une

La technologie transforme la dynamique de la salle des marchés

Des salles bruyantes remplies de professionnels du trading, criant "Achetez" et "Vendez" dans les stands de contrats à terme, tandis que d'autres sont au téléphone et tentent désespérément d'exécuter les ordres de leurs clients. Voilà à quoi ressemblaient les salles des marchés dans les années 80, image largement mise en avant au travers des films populaires de l’époque. Aujourd’hui, ces scènes trépidantes de traders stressés sont clairement révolues. Les systèmes à la criée ont été remplacés par la technologie qui a fondamentalement transformé la nature inhérente du trading. Les effets des nouvelles technologies sur le trading moderne Si autrefois les banques d'investissement possédaient des légions d'employés, elles préfèrent désormais se délester de leur force humaine pour la remplacer par des logiciels et des solutions de trading automatisé. C’est d’ailleurs grâce à cette automatisation que le trading est aujourd’hui accessible au grand public comme en atteste un article de qualité paru sur qui apprend aux lecteurs à devenir trader en 6 étapes. Les solutions automatisées sont utilisées pour exécuter des tâches répétitives, ce qui permet aux traders de se concentrer sur des missions plus importantes. La vitesse, l’exactitude et la puissance d'un robot peuvent permettre d'améliorer considérablement les coûts et l'efficacité par rapport à un trader humain. L’intelligence artificielle, le trader de demain Une des technologies les plus efficace est sans doute l'intelligence artificielle. Elle est désormais utilisée dans une variété d'applications de salle des marchés : Préciser les prix des actifs, les tendances du marché et les exigences en matière de gestion des risques. Fournir des informations utiles sur le marché au personnel de négociation afin d'épurer ses préférences de recherche en fonction d'actions caractéristiques ou d'autres principes importants du marché. Explorer le marché en temps réel pour fournir aux traders des informations nécessaires afin de capitaliser avec succès sur une…
300
<
A la une

Bourse : Comment Monter sa propre Plateforme de Trading ?

L'équipement trader en bourse est souvent impressionnant pour les débutants, un PC trading se composant notamment la plupart du temps d'un minimum de trois écrans. Si l'on peut acheter directement une telle station de trading occasion ou neuve, on peut également la monter soi-même. Mais comment déterminer la bonne configuration PC pour trader ? Explications. Connaître ses Besoins Avant tout setup trading, il convient d'abord de bien connaître ses propres besoins en fonction notamment de son style de trading. Le scalper et le swing trader n'ont en effet pas les mêmes besoins en termes de station trading. Le scalping consistant en des transactions nombreuses et ultra rapides, le scalper doit privilégier une grande vitesse d'exécution, avec un bon processeur, tel que i7 7ème génération minimum, une mémoire vive importante (DDR4) et un écran trading présentant un taux de rafraîchissement élevé (120 hz). Le swing trader, lui, passe beaucoup plus de temps devant ses écrans. Il a donc besoin d'un affichage optimisé, avec des écrans Full HD branchés en Displayport (ou à défaut en DVI) et un filtre bleu pour le confort. Choisir ses Composants Examinons maintenant les différents composants à prendre en considération dans le montage de son bureau de trading. Le Processeur (CPU) Le processeur joue un rôle capital dans la vitesse d'exécution de l'ordinateur de trading. Celle-ci a notamment un rôle-clé pour le scalper, dont la stratégie repose sur la rapidité d'exécution de ses transactions. Un processeur i7 de 7eme génération est un minimum. La Carte Mère La carte mère est le composant principal de l'unité centrale ; c'est elle qui gère les autres composants. Elle doit donc être choisie soigneusement et être notamment la plus récente possible afin d'être compatible avec les autres composants. Une carte mère trop ancienne risque en effet de ne pas reconnaître des…
300

Le club de Rugby de Marseille-Vitrolles en bourse

Le club phocéen de ballon ovale n'arrête plus de faire parler de Après avoir recruté Jonah Lomu, ex-star du rubgy néo-zélandais, voilà que Claude Atcher, le président de Marseille-Vitrolles, a indiqué qu'il travaillait "sur un projet d'introduction au marché libre pour fin octobre ou pour la première quinzaine de novembre. L'objectif est de préparer ainsi une introduction au second marché pour la fin de la saison." L'objectif de l'introduction en bourse du club marseillais est de se préparer à la pro D2 qu'il souhaite atteindre rapidement car il n'évolue actuellement qu'en Fédéral 1, la troisième division nationale. A noter que le principal "actionnaire" du club de rugby est le principal actionnaire du club de football d'Istres, introduit en bourse en juin 2007. Eh oui, il n'y a pas que l'OL qui est côté sur les marchés financiers en football.
300
<