Une maison à 500 euros !

509 euros très exactement ! Cette proposition ne vient pas de Jean Louis Borloo qui avait voulu lancer la maison à 50000 euros mais du groupe Tata. Société à qui l'ont doit déjà la voiture à 1500 euros, qui a eu des problèmes de sécurité ne le permettaient pas . Cette fois, le groupe Tata compte lancer sa maison Nano à monter en une semaine d'ici 2 mois en Inde, a indiqué Sumitesh Das,le chef du projet,à des journalistes. Selon diverses informations, la maison Nano a été testée dans l'Etat du Bengale occidental et devrait être disponible en version de 30 m2 avec des options supplémentaires: panneaux solaires, véranda. A
300

Une « tablette » à 100 dollars ?

Alors que l'iPad est officiellement lancé en France ce jour, à noter un nouveau projet "One Laptop Per Children" promettait un mini-pc par enfant dans des zones défavorisé Et c'est grâce à ce programme que sont arrivés sur le marché les mini-pc que nous connaissons. Cette fois, OLPC XO-3 sera une tablette basée sur Android, d'une caméra intégrée pour la visioconférence et acceptant le Flash. D'une taille de 9 pouces, le processeur sera un Armada 610 à 1 GHz fourni par Marvell. Première apparition du XO-3 prévue en janvier 2011 au CES ( Consumer Electronic Show à Las Vegas ).
300
<

Après la voiture « low-cost », les chaussures « low-cost » ?

Tout le monde a déjà entendu parler de la voiture "low-cost". Et Renault avec sa Dacia Logan a très bien sur percer le marché automobile. Le concept du "low-cost" ? proposer à un prix pas cher des produits de grande consommation. Dans le cas des voitures low-cost, pas d'innovation de proposer mais des équipements qui ont déjà fait leurs preuves et sont déjà rentabilisés. Sur le même principe donc, Adidas serait en cours de négociation avec Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix en 2006 et inventeur du micro-crédit, pour proposer des chaussures de tennis au Bangladesh à un prix abordables pour les pauvres. La marque aux 3 bandes a cependant indiquer que ces "chaussures offriront une protection fiable face aux infections vermifuges très répandues et nocives, et ce, à un prix abordable pour la population pauvre". Le projet pourrait voir le jour en 2010 et la presse allemande indique que la paire de basket ainsi produite pourrait être vendu 1 euros. Ce sera sans doute la première fois que les ouvriers de la marque pourront acquérir les produits qu'il non ? En tout cas, si celà se concrétise, le Banglasdesh va
300