A la une

Les critères à considérer pour choisir une maison de retraite

Avec l’âge, un senior peut ressentir des difficultés à subvenir à ses besoins physiologiques comme la préparation du dîner ou le nettoyage de la chambre à coucher. Dans de telles circonstances, un membre de sa famille pourrait proposer d’accueillir la personne âgée. Cependant, il est peu probable que le bienfaiteur ait la patience et les connaissances en gériatrie. Il est alors normal de se tourner vers une maison de retraite afin d’optimiser la prise en charge. Découvrez alors les critères à observer avant d’incorporer l’être cher à vos yeux dans une résidence médicalisée.  Prenez en compte la distance à parcourir Une fois le senior administré dans la maison de retraite, les proches devront programmer régulièrement une visite. Dans le cas contraire, il risque de se confronter à la solitude liée à l’abandon. Cette mesure vise également à préserver le plus longtemps possible sa mémoire puisqu’il pourra voir un visage familier. La prise en charge du senior sollicite donc une collaboration entre les animateurs, le personnel médical et la famille. Pour faciliter votre déplacement à la maison de retraite, il est recommandé de prioriser un site d’hébergement à proximité de votre habitat. Vous économisez ainsi sur le coût du trajet que ce soit au niveau du carburant et des tickets d’autobus. Par ailleurs, les amis du senior seront aussi nombreux à venir à la résidence.  Sélectionnez selon les tarifs Le loyer d’une résidence médicalisée orrouy dépendra de différents facteurs comme le type de chambre choisi et l’état de santé. Dans un souci de gain, il est préférable de confronter les coûts de séjour des prestataires d’une même zone géographique. Pour ce faire, vous pouvez visiter le site du ministère de la Santé où plusieurs comparaisons de maison de retraite sont disponibles en fonction du département. En ce qui concerne les chambres,…
300

L’âge de la retraite passe à … 58 ans !

Non, les syndicats ne sont pas venus à bout du gouvernement. En fait, cette décision nous vient de Bolivie. Evo Morales vient d'annoncer que l'âge de départ à la retraite passait de 65 à 58 ans. Et comme en France, il y a des exceptions en raison de la pénibilité du travail. Ainsi, un mineur bolivien pourra prétendre au repos à partir de 51 ans ( 55 ans auparavant ). Bien entendu, pour financer cette disposition, l'Etat augmentera de 3% les cotisations patronales et de celles des employés. A noter que l'espérance de vie bolivienne est de 66 ans contre 81 ans en France.
300
<

« Adoptez un retraité »

Opération de communication amusante de Lutte Ouvrière. Cette distribution de "flyers" est relatée par La Voix Du Nord. Menés par le bureau local de Force Ouvrière, cette opération proposait d'adopter des retraités, qui ne peuvent subvenir à leurs besoins avec leur faible retraite. Si les 4 retraits ont interpellé les passants et les Medias, quel sera l'impact sur les prochains débats sur la retraite ? A
300