A la une

Le Nasdaq bat des records à Wall Street

NBourse des valeurs depuis le 4 février 1971, le Nasdaq est l'un des plus importants marchés d'actions de New York. Elle appartient à un groupe européano-américain depuis 2008. Elle est considérée comme étant le plus grand marché électronique dans le monde entier. Les entreprises avec un potentiel de croissance plutôt fort y sont représentées. Cette bourse de valeurs a battu les records à Wall Street. De plus amples renseignements à ce sujet sont dans cet article. Pourquoi le Nasdaq bat des records à Wall Street ? Les indices du Nasdaq ont fini par atteindre de hauts sommets ces derniers temps. Cela est dû à l'excellente santé boursière de tous les géants technologiques de l'Amérique. On peut citer Facebook à titre d'exemple. Ce géant technologique américain a dépassé le seuil des 1 000 milliards de dollars en capitalisation. Il a aussi remporté une bataille judiciaire de grande taille. À titre informatif, cette bourse américaine a grimpé de 0,98 % avec points. Le Dow Jones industrial average ou l'indice des valeurs vedette a baissé de 0,44 % avec points. Le S&P, quant à lui, a gagné 0,23 % avec points. Boeing a subi une chute de 2,79 % et Johnson & Johnson a subi une cession de 0,12 %. Avec l'action de Facebook qui est montée de 4,18 %, le groupe californien est entré dans le club des sociétés valeureuses. Alphabet, Amazon, Microsoft et Apple en font partie. Les taux obligatoires américains ont replié et les valeurs technologiques ont pu en bénéficier. Comment le Nasdaq bat des records à Wall Street ? Les indices de cette bourse de valeurs poursuivent leurs rebonds pour atteindre des sommets historiques depuis quelques jours. Il y a moins de préoccupation en ce qui concerne l'inflation américaine qui s'accélère. Le géant technologique américain Microsoft a atteint une…
300

Une filette morte sur Google Street View ?

Nouvel épisode des aventures de la Google On a déjà eu "la Google Car écrase Bamby" ou "la Google Car arrêtée par la police", voici "la Google Car et la petite fille"... C'est le Dailymail qui révèle l'histoire. Au passage du véhicule qui photographie à 360 degrés, une petite fille s'est jetée à terre feignant d'être morte. Mais aucune préméditation ou envie de faire parler d'elle, Azura Beebeejaun jouait en fait avec un de ses amis. La scène a eu lien en mars 2008 et la photo a été mise en ligne en juillet de l'an dernier, provoquant certaines interrogation dans le voisinage. Pour la mère de l'enfant, il n'y a aucun problème. Et pour ceux qui doutent de la scène, elle est encore disponible ici.
300
<

Skiez aux JO de Vancouver avec Google Street View

Google Street View nous fait nous promener un peu partout dans le Et on a même droit à une application spéciale pour le Tour de France qui nous montre ainsi le tracé du parcours cycliste. Partant du même principe, Google nous invite sur les pentes enneigées qui vont accueillir dès vendredi les Jeux Olympiques. Et pour réaliser les prises de vue, une motoneige équipés du célèbre matériel de prise de vue a été utilisée. Pour le moment, seules les pistes de Whistler, au Canada, sont disponibles mais connaissant le géant américain, d'autres pistes devraient arriver. En outre, le Wall Street Journal indique qu'un magasin aurait été aussi cartographié. Un nouveau moyen de faire ses courses ?
300

Google floute aussi le …

On sait que Google a décidé de "flouter" les visages des personnes apparaissant sur Street Mais il semble que la firme américaine n'agit pas que sur les têtes. En effet, des petits malins s'amusent à montrer la partie la plus charnue de leur anatomie quand passe le véhicule-photo du portail. Et donc, Google a décidé de rendre non visible ces "morceaux de corps", qui pourraient choquer. Celà donne ce genre de photo:
300
<

Google se met à la vue d’oiseau: le « bird’s eye view »

Non, ce n'est pas un message codé ! Pour le moment, Google proposait Google Maps qui permettait d'accéder au plan d'un lieu et google Street View qui permet d'en voir des prises de vue. Et le géant américain a décidé de se mettre à la "bird’s eye views", c'est à dire au vue d'oeil d'oiseau. C'est ce que nous apprend le "Google Geo Developers Blog". Alors que jusque maintenant, le service de Google ne permettait pas d'avoir du "relief" dans les vues choisies. Désormais, comme le prouve cet exemple, chacun pourra se prendre pour un oiseau et voir ce que verrait le volatile s'il évoluait dans le cadre choisi. Petit bémol: pour le moment, seul San José et San Diego sont concernés par cette "application" mais ne doutons pas que d'autres villes suivront, d'autant plus que grâce à celà Google lie de nouveaux partenariats, générateurs de revenus. Et à ceux qui se demandent quelle est la différence avec Google Street View, je vous laisse comparer les images mises en illustration, c'est comme souvent au jeu des diffé
300