controle anti dopage tour de france prélèvement sanguin cycliste Aucune certitude pour le moment … et heureusement !

On était heureux à regarder l’étape du jour et d’y voir des coureurs français, eux, qui avaient disparu depuis quelques années des avant-poste du peloton.
Il faut dire que la répression en matière de dopage n’a jamais été aussi forte et que différentes opérations ont permis de mettre hors jeu des « tricheurs ». Mais le journal « Le Monde » indique ce jour que « les prélèvements sanguins effectués sur l’ensemble du peloton du Tour de France cycliste, les 3 et 4 juillet derniers, avant le départ de l’édition 2008 le 5 juillet à Brest, ont révélé dix résultats anormaux ».
Les 10 coureurs concernés auraient reçus en main propre une lettre d’avertissement de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) et ces résultats ont été transmis à l’Union Cycliste internationale ( UCI ) et seront particulièrement surveillés ces prochains jours afin de déceler s’ils ont utilisé de l’EPO ou ont eu recours à une transfusion sanguine.

A suivre donc… malheureusement !